Reformes et droit du droit penal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 50 (12257 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT
Série LÉGISLATION COMPARÉE

LA GARDE À VUE

n° LC 204

Décembre 2009

-3-

LA GARDE À VUE

Sommaire Pages NOTE DE SYNTHÈSE ............................................................... DISPOSITIONS NATIONALES Allemagne ............................................................................ Angleterre et pays de Galles................................................. Belgique ............................................................................... Danemark ............................................................................. Espagne ................................................................................ Italie ..................................................................................... LISTE DESPRINCIPAUX TEXTES ANALYSÉS...................
11 15 21 25 29 35 39 5

-4-

-5-

LA GARDE À VUE

En France, dans le cadre d’une enquête préliminaire, tout officier de police judiciaire peut « garder à sa disposition toute personne à l’encontre de laquelle il existe une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner qu’elle a commis ou tenté de commettre une infraction ». Cette mesure privativede liberté, décidée par un fonctionnaire de police ou par un gendarme, peut donc, au moins en théorie, être appliquée indépendamment de la gravité de l’infraction. Par ailleurs, en cas de crime ou de délit flagrant, la garde à vue est possible immédiatement après que l’intéressé a été surpris. La durée de la garde à vue est limitée à 24 heures, mais elle peut être prolongée de 24 heures surautorisation du ministère public, ce dernier devant être avisé immédiatement de tout placement en garde à vue. Toutefois, depuis l’entrée en vigueur de la loi n° 2004-204 du 9 mars 2004 portant adaptation de la justice aux évolutions de la criminalité, dite loi Perben II, la durée totale de la garde à vue peut être portée à 96 heures dans certains cas, en particulier pour les affaires de délinquanceorganisée, de proxénétisme aggravé, de trafic de stupéfiants et de terrorisme. Lorsqu’« il existe un risque sérieux de l’imminence d’une action terroriste en France ou à l’étranger ou que les nécessités de la coopération internationale le requièrent impérativement », la durée de la garde à vue peut même atteindre six jours, et ce depuis l’entrée en vigueur de la loi n° 2006-64 du 23 janvier 2006relative à la lutte contre le terrorisme. Les personnes placées en garde à vue sont mises au secret, les objets qu’elles portent leur sont retirés. Elles doivent être immédiatement informées de la nature de l’infraction qui motive l’enquête, de la durée de la garde à vue et de leurs droits pendant la garde à vue. Elles ont en effet le droit de faire prévenir leurs proches par téléphone dans un délaide trois heures, l’exercice de ce droit pouvant toutefois être refusé par le procureur eu égard aux « nécessités de l’enquête ». En revanche, les deux autres droits accordés aux personnes placées en garde à vue sont absolus : d’une part, celui d’être examiné par un médecin et, d’autre part, celui

-6-

de s’entretenir dès le début de la garde à vue avec un avocat, choisi ou commis d’office.Cependant, pour certaines des infractions justifiant une durée de garde à vue supérieure à 48 heures, le premier entretien avec l’avocat ne peut avoir lieu qu’à l’issue de la quarante-huitième heure, voire de la soixantedouzième dans les affaires de trafic de stupéfiants et de terrorisme. Au cours de cet entretien confidentiel et limité à 30 minutes, l’avocat peut notamment s’assurer que son clienta compris la signification de la garde à vue et lui expliquer qu’il a le droit de se taire lors des interrogatoires ainsi que de ne pas signer les procès-verbaux qu’il n’approuve pas. La présence de l’avocat aux interrogatoires n’est pas prévue, ces derniers peuvent même commencer avant que l’intéressé n’ait rencontré son avocat, lequel n’a pas accès au dossier de son client. Lorsque la garde à...
tracking img