Reformes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1577 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le 24 décembre 2010, M. Mezouar Ministre de l’Economie et des Finances, accompagné de M. Hamri, Directeur de l’Office des Changes et de Mme Zaaboul, Directeur du Trésor et des Finances Extérieures, a annoncé de nouvelles mesures d’assouplissement et de libéralisation de la réglementation des changes.
Le renforcement du processus de libéralisation du contrôle des changes se traduit nécessairementpar davantage de libéralisation des opérations financières avec l’étranger et de simplification des formalités y afférentes. Au nombre de neuf, les nouvelles mesures d’assouplissement et de libéralisation de la réglementation des changes s’adressent aussi bien aux professionnels qu’aux citoyens marocains.
Relèvement du plafond autorisé au titre des investissements marocains à l’étranger,assouplissement du fonctionnement des comptes en devises, tolérance en matière de justification du rapatriement du produit des exportations, relèvement des dotations pour voyages d’affaires accordées aux petites et moyennes entreprises... l’Office des Changes s’est attaché à répondre de manière efficace aux attentes des entreprises marocaines par la mise en place d’un cadre réglementaire basé sur lerespect, la responsabilité et la confiance.
Grâce à une écoute active des attentes des citoyens, l’Office des Changes a également conçu des mesures ciblées et adaptées. De l’Institution d’une dotation pour le commerce électronique, au relèvement de la dotation touristique de 20.000 dirhams à 40.000 dirhams par année civile, et en passant par le renforcement des facilités de change en faveur desMarocains Résidant à l’Etranger ou encore l’assouplissement des formalités requises au titre des soins médicaux à l’étranger ... l’Office des Changes permet aux citoyens une meilleure flexibilité et leur offre plus de facilités dans le cadre de leurs voyages.
Ces mesures viennent compléter le dispositif mis en place par l’Office des Changes tout au long des deux dernières décennies. Toujours àl’écoute des besoins des entreprises, des citoyens marocains et des Marocains Résidant à l’Etranger, l’Office des Changes s’inscrit dans une démarche proactive qui accompagne la politique d’ouverture du Royaume. Il adoptera des mesures supplémentaires dès 2011, pour permettre aux opérateurs économiques de disposer des outils nécessaires pour faire face à la concurrence internationale et autoriser lescitoyens marocains à accéder librement aux devises auprès des banques pour satisfaire l’ensemble de leurs besoins légitimes.
Selon l'argentier du Royaume, ces mesures répondent de manière efficace aux attentes formulées aussi bien par les entreprises marocaines que par les citoyens à travers la mise en place d'un cadre réglementaire basé sur le respect , la responsabilité et la confiance. D'après lui,ces mesures tombent à point nommé puisque le renforcement du processus de libéralisation du contrôle des changes se traduit nécessairement par davantage de libéralisation des opérations financières avec l'étranger et de simplification des formalités y afférentes.
Dans le cadre de la poursuite du processus d’assouplissement et de libéralisation de la réglementation des changes,le Gouvernement envisage de prendre nombre de mesures qui s’adressent tant aux entreprises qu’aux personnes physiques.
Les mesures à prendre en faveur des entreprises se présentent comme suit :
- relèvement du montant des investissements marocains à l’étranger,
- relèvement de 50% à 70% du pourcentage des recettes d’exportation à inscrire par les exportateurs debiens et de services dans les comptes en devises ou en dirhams convertibles. Les exportateurs
- relèvement du pourcentage des réductions de prix accordées par exportateurs de produits textiles et d’habillement
- relèvement des dotations pour voyages d’affaires,

Quant aux mesures à prendre en faveur des personnes physiques, elles se présentent comme suit :...
tracking img