Regionalisation au maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (991 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
|  | |
|I- Le texte à résumer: |  |
| | |
|SAVOIR S'ALIMENTER| |
|Les experts du monde entier — médecins, biologistes, nutritionnistes, diététiciens — sont formels : il existe des relations | |
|irréfutables entre laplupart des grandes maladies du monde industriel et la surconsommation ou le déséquilibre alimentaire. | |
|Maladies cardiaques, attaques, hypertension, obésité, diabète, dégradation de laqualité de la vie du 3e âge, tel est le lourd | |
|tribut que nous devons payer pour trop aimer la viande, les graisses ou le sucre. Jour après jour, année après année, nous | ||préparons le terrain aux maladies qui nous emporteront prématurément. | |
|Le tiers monde meurt de sous-alimentation... et nous de tropmanger. Pléthore ou carence : les maladies de la malnutrition ou de la| |
|sous-alimentation tuent probablement dans le monde d'aujourd'hui plus que les microbes et les épidémies. Et pourtant saufdans le | |
|tiers monde, on s'est peu intéressé jusqu'ici à la nutrition. Surtout en France. C'est bien connu : nous avons tous, ici, la | |
|faiblesse de croire que ce qui touche auxplaisirs de la table est comme notre seconde nature. On n'a rien à nous apprendre en ce | |
|domaine. D'ailleurs, quoi de plus triste qu'un « régime », « une diète », le « jeûne » ou l' «abstinence ». Il faut bien, à la | |
|rigueur, y recourir pour traiter des maladies, mais pas pour préserver sa santé, ou plus simplement pour vivre mieux et plus | |
|longtemps....
tracking img