Regionalisation au maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (545 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
régionalisation est un choix stratégique qui renforcera le développement local et la bonne gouvernance, ont affirmé les participants à une conférence sur "la régionalisation: principal accès audéveloppement et à l'unité territoriale", tenue mercredi à la faculté polydisciplinaire de Tétouan (FPT).
Organisée par le Club méditerranéen de la presse du nord du Maroc, dans le cadre de la 2èmerencontre nationale sur la gouvernance locale, cette conférence a vu la participation de personnalités, dont l'ancien ministre de la Communication Nabil Benabdellah et le député et économiste Lahcen Daoudi,ainsi que des académiciens, universitaires et élus locaux.
Cette rencontre, qui ambitionne d'enrichir le débat sur ce grand chantier lancé par SM le Roi Mohammed VI, a permis aux différentsintervenants de souligner unanimement que la régionalisation, un des socles de l'édifice institutionnel d'un Maroc moderne, ne fera que consolider la position du Royaume à l'échelle régionale etinternationale.
Pour le vice-président de l'Université Abdelmalek Essaâdi, chargé des affaires académiques, Hassan Ezbakhe, le statut avancé dont jouit le Maroc auprès de l'Union européenne, lui confère uneposition privilégiée pour se lancer dans un tel chantier d'envergure.
Ce chantier, a souligné, pour sa part, le président du Conseil municipal de Martil, Ali Amnioul, constitue le couronnement des grandesréformes enclenchées par le Maroc sous la conduite de SM le Roi.
Quant au président de la Chambre de commerce, d'industrie et des services de la wilaya de Tétouan, Abdellatif Afailal, cetteexpérience ne peut être que bénéfique sur le plan économique, appelant le secteur privé à y adhérer pleinement à travers l'encouragement des investissements sur le plan régional.
Le président de la Communeurbaine de Tétouan, Mohamed Ida Amar, a, de son côté, indiqué que ce projet doit prendre en compte les spécificités économiques, culturelles et sociales de chaque région.
Le député Lachen Daoudi...
tracking img