Regrette

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2862 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
regrette
Parole de Regrette:

J'suis né poussière et je repartirai poussière Et le Soleil se levera en même temps que la misère frère T'es parti, t'étais là devant moi à me parler de Yarabi Tu venais de te mettre à faire ta ière-pri Que Dieu te préserves des châtiments Après la vie c'est autrement Et la rue perd ses monuments Perd ses valeurs, perd ses principes Perd son respect de ladiscipline dans l'illicite Les peines s'alourdissent des assises aux cercueils Un article en page faits divers, une Hajja en deuil Les femmes de la famille autour pour la soutenir Du chagrin de son fils qu'elle a vu sortir Pour plus jamais revenir Parti trop tôt, sans dire au revoir à la famille, aux potos Une lumiere éteinte dans le ghetto En souvenir que des photos Encore plus triste en vidéo Lesquartiers désunis se réunissent Pour saluer ta mémoire Enumérer tes qualités, raconter tes histoires Partagées avec toi J'm'etais pas rendu compte à quel point j'tenais à toi Et c'est toujours comme ca, ton visage et ta voix me hantent frère Ta personnalité me manque On était pas du même milieu T'étais plus vieux C'est peut être pour ça qu'on s'appréciait mieux T'étais prêt à tout pour moi Au point decartonner en bécane en venant bouger pour moi En rap t'écoutait que moi J'ai pas vu ta mille-fa Que Dieu les protège, j'suis dégouté de moi Que Dieu me pardonne SoubhanAllah à quel point les épreuves peuvent affaiblir un homme C'est tout ce que j'regrette Mais sur le Coran de la Mecque Que j'étais là sans y être Mais c'est Dieu qui veut Parler de toi me fait rougir les yeux Toujours une doua pourton âme, j'espère te revoir dans les cieux T'étais un grand Monsieur, respecté même par la police, courageux Beau gosse comme ton fils, malgré le train de vie, tu le ramenais faire du poney Se refusait pas d'aller tout lui donner Tu savais pas lire mais avec toi on apprenait Un mec fiable, juste un regard on se comprenait Toujours le sang froid, jamais froid aux yeux Habile aux têtes à queue, auxroues arrières, même à deux Du 9-4 au 9-2 J'm'en bas les couilles qu'il était dangereux Marche avec toi à cause des embrouilles On insulte pas un mort qu'il soit bon ou mauvais Dans mon camp ou dans le tien qu'ils reposent en paix Là où ils sont ils pensent plus à la vie Et s'ils pouvaient revenir ce serait pour gagner leur place au Paradis On s'entre fume et c'est le système qui nous met à dosJ'rends hommage aux nomes-bo comme Arafat ou ??? Que Dieu les préserve du feu de l'Enfer C'est pire que de sentir qu'on va mourir, qu'on peut rien faire Quand j'sentais qu't'allais mal et qu't'enchainais les joints J'improvisais un freestyle qui te recollait le moral J'ai perdu beaucoup de gens la plupart violemment Pour des histoires de manque de respect ou d'argent Ou d'accidents alcoolisés oud'overdose La mort met tout le monde d'accord, fait oublier les causes Soit tu relativises, pètes les plombs ou te laisses aller J'pleure pas mais mon écriture est salée Tous ceux qui ont perdu leur frère, leur soeur, leur père, leur maman Leurs enfants sous les décombres des bombardements Loin de la vie de Paris tout se passe comme Dieu a dit Que doit être la souffrance? Mourir de maladie TontonAhmed, j't'ai vu sur le lit de mort Ca fait mal d'assister à l'agonie d'un homme en or Bienveillant, tu me parlais comme un ami Toujours là à réconcillier les membres de la famille Tu t'efforcais de nous inculquer les bons caractères Nous transmettre les vertues, les richesses de la misère Le daron exemplaire, tu parlais toujours calmement Malgré le vacarme de tes nombreux garnements J'l'ai jamais vuse plaindre Revenu de la Mecque avec la lumiere, il est parti sans l'eteindre Que Dieu facilite ma tante Chacun son tour et la Mort nous a tous mis sur liste d'attente D'office tous condamnés C'est douloureux de perdre 2 fils dans la meme année C'est pour la mère de Mamad, Bassirou Doucouré Salam à la famille de Lasna Touré Vrais bonhommes respect Depuis qu'ils sont plus là c'est plus pareil,...
tracking img