Relation communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1333 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
MODULE 5 : Relation – Communication

1. Description de la situation relationnelle.

a – Le contexte.

Cette situation se passe dans une maison de retraite médicalisée qui se trouve à Saint-Etienne. Ce jour là, j’étais sur le poste du matin, il était environ 12 h 30, l’heure du repas. Il y avait une élève de BEP Sanitaire et Sociale, une infirmière, une vingtaine de résidant, dont Mme G.et moi qui était remplaçante faisant fonction Aide - Soignante. Mme G. àgé de 80 ans est paraplégique, elle se déplace en fauteuil roulant électrique, c’est une dame qui est d’humeur changeante et qui peut être agréssive.
L’élève de BEP commençait tout juste à servir le plat principal lorsque Mme G. l’interpella pour lui demander une autre carafe de vin. Elle allait lui la servir quandl’infirmière lui demanda de venir près d’elle .Elle lui expliqua qu’il avait été décidé, avec l’équipe que Mme G. n’avait le droit qu’a une seule carafe de vin lors du repas car elle a tendance à boire beaucoup plus qu’il ne le faut et par la suite devient agréssive. Mme G. a été mise au courant de cette décision et à même donner son accord.
L élève retourne auprès de Mme G. et lui dit qu’elle ne peut doncpas lui resservir de vin suite à ce que l’infirmière venait de lui dire. C’est alors que Mme G. se mit à hurler dans la salle à manger et à insulter l’élève de tous les noms, puis avec son fauteuil roulant elle fonça sur une table et des chaises qui se renversèrent. Certains résidants commencent à réagir, face à la colère de Mme G., en lui disant de se calmer que se n’était pas un comportementcorrect. Ce qui mit Mme G. encore plus en colère, elle prit un verre et le jeta sur un résidant.
L’infirmière était partie alors je pris la décision d’intervenir. J’interpellas Mme G. et lui demandas de se calmer. Mme G. me dit qu’elle ne comprend pas pourquoi on ne veut pas lui resservir de vin. Je pris le temps de discuter avec elle à propos de la décision qui avait été prise mais elle se remità crier et ne voulait pas m’écouter. Pour calmer la situation , Je lui proposa , pour aujourd’hui seulement , de lui donner un verre de vin de plus , à condition qu’elle s’excuse envers les autres résidants et l’élève, et aussi que plus tard on reparle de ce qui s’était passer dans le calme . Mme G. acquiesça, elle alla s’excuser, retourna à table et une fois le repas terminer, elle se renditdans sa chambre. Finalement , au bout d’une heure , Mme G. revint s’excuser auprès de moi en m’expliquant que le matin elle avait eu une dispute avec sa fille , ce qui l’avait mise de mauvaise humeur et donc qu’elle avait laisser échapper sa colère du tant de midi .

MODULE 5 : Relation- Communication (Suite…)

b. Le type de relation.

En premier lieu, c’était une relation d’autorité, par lefait de mon intervention lorsque je vois que la situation va trop loin je lui demande de se calmer.
Puis, elle deviens conflictuelle parce que nous sommes en désaccord au sujet de la boisson et qu’elle se remet à crier.
Ensuite , une relation d’éducation s’installe par mon devoir de ré expliquer à Mme G. pourquoi cette décision à été prise et aussi que c’était une décision prise en équipeavec son accord.
Puis, vient une relation coopérative, lorsqu’à la fin je lui demande de s’excuser et de se calmer pour le repas, puisque Mme G. retourne à sa place calmement et s’excuse auprès des résidants.
Et enfin, une relation soignant- soignée car à la fin, elle vient s’excuser auprès de moi et m’explique son différent avec sa fille le matin même, ce qui montre qu’elle a besoin de moi entant que soignante pour être à son écoute lorsqu’elle en a besoin et pour répondre à ses attentes.


c. Implication de l’élève.

C’est une communication verbale puisqu’un dialogue compréhensible c’est installé. J’ai adopté une attitude de bienveillance, j’ai préféré agir que...
tracking img