Relation international

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 65 (16217 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
RELATIONS INTERNATIONALES

Introduction :

long détour historique pour comprendre ce que sont les relations internationales
double sens:  phénomènes sociaux (relations internationales)
 discipline académique : le droit, la science politique. Cette discipline étudie les phénomènes sociaux. (Relations Internationales)

détour intellectuel pour faire apparaître lamanière dont on pense les relations internationales. Il faut d'abord comprendre ce que sont les nations, les états, pour comprendre les relations transnationales, intergouvernementales, intra-étatique.

§1 – Genèse de l'État Moderne

Qu'est ce que l'état?

Max Weber donne une définition sociologique: « l'état est une communauté humaine qui, dans les limites d'un territoire déterminé, revendiqueavec succès, pour son propre compte, le monopole de la violence physique légitime » Le Savant & Le Politique 

Définition juridique de l'état: l'état a 3 éléments constitutifs: - le territoire (que l'état gouverne)
- la population
l'autorité politique souveraine sur territoire et population.

La définition de Weber est dynamique , elle permet de comprendrecomment l'état s'est formé. On comprend l'état comme un processus social imprévu. La définition juridique est statique.

Pour Weber tout tient dans la revendication de ce monopole de la violence physique légitime par l'état. Cela sous entend qu'il y ait eut des revendications concurrentes mais que l'état les aient vaincus.

« Nous entendons par État une entreprise politique de caractèreinstitutionnel lorsque et tant que, sa direction administrative revendique avec succès, dans l'application des règlements (Droit), le monopole de la contrainte physique légitime » Max Weber

Ici l'état devient formé par des institutions et il applique le droit.

Implications Importantes:

le fait de disposer d'un tel monopole ne signifie pas que l'état en fait un usage systématique. Ce quiimporte c'est que cet usage soit une possibilité, une menace. Lorsque tous les autres moyens ont défaillis, lorsque l'état n'arrive pas à appliquer ses droits, la violence et la contrainte deviennent ultima ratio. Cela permet de mettre en œuvre d'autres moyens pour faire obéir les gens (justice, police, écoles...) Ces moyens dont accepter par avance la légitimité de la contrainte et la mette en œuvre.Ce monopole spécifique distingue l'état de tout les autres groupements sociaux existant sur la planète. Caractère distinctif de l'état.
Weber prend l'exemple de l'Église:
«  L'Église ne peut avoir recours qu'à une contrainte psychique (promettre le paradis ou l'enfer): la dispensation ou le refus des biens spirituels du salut. »
Cette contrainte psychique est légitime si on y croit.Mais l'Église ne peut réellement avoir recours de manière légitime à la violence physique (ordalies, tortures) , elle en a été expropriée par l'état. Seul l'état peut faire un usage légitime de la violence physique. D' autres groupements peuvent faire usage légitime de la violence mais ce seulement si l'état l'a autorisé.

Historiquement l'état n'est pas le seul groupement politique qui autilisé ou qui utilise la violence comme un moyen légitime d'action.
Au Moyen Age différents groupements avaient un droit reconnu à porter des armes et les utilisés. La noblesse se caractérise comme groupe social par le fait qu'elle dispose de ce droit. Elle était « l'armée » de l'époque. Plus tard l'état et l'église ont exproprié la noblesse de ce droit.

l'état: ensemble d'institutions quidictent des normes, des règlements (par des organisations telles que Assemblée) et qui garantie l'application de ces normes en recourant à la contrainte physique. L'État le fait sur un territoire déterminé et sur toute la population qui est sur ce territoire déterminé, même les populations de passage.

L'élément distinctif de l'état est la revendication du monopole c'est à dire le processus par...
tracking img