Relation internationale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6212 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Stéphane Fouénard DESS Formation de formateurs : mutations et professionnalité Promotion 2002 - 2003 Module 1 : Contextes déterminants et évolution des situations de formation

Module 1 – Sociologie des organisations
M. Boudesseul

« En quoi les différents courants de la sociologie des organisations vous paraissent-ils utiles dans une activité de formation de formateurs ? »

« Le dangerpourrait être, pour demain, que l'organisation prenne le pas sur l'individu. Dès maintenant, on discerne un divorce entre l'idéologie du 18ème siècle, toujours proclamée, et la structure collective du machinisme, qu'insidieusement le 20ème siècle impose chaque jour davantage. » A. SIEGFRIED, L'âme des peuples, VII, V. « Le terme sociologie (...) n'a pas encore réussi à mériter, depuis le début de cesiècle, le sens général de corpus de l'ensemble des sciences sociales qu'avaient rêvé pour lui Durkheim et Simiand. Prise dans son acception (...) de réflexion sur les principes de la vie sociale et sur les idées que les hommes ont entretenues et entretiennent à ce sujet, la sociologie se ramène à la philosophie sociale (...) et si on voit en elle, comme c'est le cas dans les pays anglo-saxons,un ensemble de recherches positives portant sur l'organisation et le fonctionnement des sociétés du type le plus complexe, la sociologie devient une spécialité de l'ethnographie (...). » Cl. LÉVI-STRAUSS, Anthropologie structurale, p. 4.

S. Fouénard

1

Module 1 / Evaluation – M. Boudesseul

Introduction________________________________________________

___ 3 1. Pourquoi la sociologiedes organisations ? ________________________ 4 1. 1. A quoi sert la sociologie des organisations ? _____________________ 4 1. 2. Des approches différentielles _________________________________ 4 2. Approche sociologique de la formation : intérêts et limites ___________ 5 3. L’analyse stratégique _________________________________________ 7 3. 1. L’analyse stratégique_______________________________________ 7 3. 2. Une formation « stratégique » ? _______________________________ 7 4. L’approche en termes d’identité, de cultures, de règles_______________ 9 4. 1. Identité et culture __________________________________________ 9
4. 1. 1. L’analyse en termes d’identité _______________________________________________ 9 4. 1. 2. L’approche culturelle______________________________________________________ 9

4. 2. Former des identités, respecter des cultures _____________________ 9 5. L’approche en terme de conventions ____________________________ 10 5. 1. L’école des conventions ____________________________________ 10 5. 2. Et dans le monde de la formation ? ___________________________ 11 6. L’analyse en terme de traduction et de réseaux____________________ 12 6. 1. Traduction et réseaux______________________________________ 12 6. 2. Former, c’est traduire un peu…______________________________ 12 7. Sociologie des organisations et TIC _____________________________ 13 Conclusion__________________________________________________

_ 14

Introduction
« En quoi les différents courants de la sociologie des organisations vous paraissent-ils utiles dans une activité de formation deformateurs ? ». D’emblée il nous a semblé que la question posée n’était pas à aborder sous un angle problématique mais plutôt d’un point de vue explicatif. Précisons que notre cursus de lettres classiques et que les diverses actions de formation que nous avons entreprises sont fortement constitutifs de cette remarque. En effet, étymologiquement le terme d’organisation a exactement la même racinequ’organe et, même si nous verrons plus bas que le terme est ici à définir d’un point de vue sociologique, il nous a semblé que cette « concordance » étymologique n’était pas à perdre de vue. On parle d’ailleurs communément d’organisme de formation. Ce premier constat semble proposer une métaphore riche de sens et qu’il convient d’exploiter ici : l’organisation serait à considérer comme un...
tracking img