Relation internationales jusque 1970

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2638 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
En 1945, deux grandes puissances sortent vainqueurs d’une guerre mondiale de 6 ans et se retrouvent face à face pour organiser le monde : l’URSS et les Etats-Unis. Rapidement, ce face à face devient tensions. De 1945 aux années 70, les relations internationales sont marquées par ce que l’on appelle la guerre froide (1947-1990), affrontement indirect entre les 2 géants. Comment évolue laconfrontation est-ouest de 1945 à 1970 ?



I – l’entrée dans la guerre froide.

Elle se fait par étapes, dans une sorte d’escalade des tensions.

A – la situation entre les deux grands en 1945.

· Alliés durant la guerre, les Etats-Unis et l’URSS sont, en 1945, vainqueurs de l’Allemagne et du Japon.

· Leurs armées occupent de fait de vastes territoires notamment en Europe (Europe del’Ouest pour l’armée américaine, Europe de l’Est pour l’armée soviétique).

· La concertation est le rapport normal entre ces puissances alliées . Elle se manifeste lors de conférences internationales (conférence de Yalta en février 45, conférence de Postdam en juillet-août 45)

· Les 2 grands participent à la mise en place d’une organisation mondiale chargée d’assurer la paix et lasécurité dans le monde : l’ONU.

C’est donc l’entente et la concertation qui dominent en 1945.

B – 1945-1947 : l’escalade des tensions.

Progressivement, les tensions augmentent entre le deux grands. Les menaces se font plus présentes. Pourtant, il existe encore, durant ces deux années, une illusion, un espoir qui deviennent vite vains.Plusieurs événements sont autant de jalons dans cetteescalade :

- En Grèce, la seconde guerre mondiale a laissé place à la guerre civile entre monarchistes soutenus par les Royaume Uni et guérilla soutenue par l’URSS.

- En Iran, en 1945, l’URSS et la Grande Bretagne occupent le territoire. En 1946, ils s’accordent pour l’évacuer (et laisser l’Iran aux iraniens). Les Britanniques partent et les troupes russes tardent à le faire.

-En Europe de l’Est, les conférences internationales prévoyaient la tenue d’élections démocratiques. Or, rapidement, les communistes arrivent au pouvoir après des élections où le respect de la liberté semblait douteuse.

Finalement, les initiatives soviétiques entraînent une inquiétude de plus en plus grande. La concertation se bloque et laisse place à la méfiance puis à la crainte. Le5 mars 1946 à Fulton, intuitivement, Winston Churchill, premier ministre anglais, pouvait ainsi déclarer : « De Strettin, dans la Baltique, à Trieste, dans l’Adriatique, un rideau de fer est descendu à travers le continent ». (cf doc 1page 106)

C – La fixation des blocs en 1947.

En 1947, les positions se crispent, deux blocs se délimitent, se dotent d’une doctrine, et se donnent unestructure (cf tableau suivant). A partir des documents 4 et 5 page 107, (et des paragraphes B et C page 106) remplissez le tableau ci-dessous :

Bloc de l’Ouest Bloc de l’Est
doctrine
espace
structure





II – 1948-1962 : le début de la guerre froide entre crises et Dégel.

A partir de 1947, on parle de bipolarisation qui se double par la constructiond’un discours de peur et de diabolisation de l’autre. Les tensions sont maximum à partir de 1948 mais intègrent une certaine prudence dû au risque nucléaire (bombe A aux Etats-Unis en 1945, en URSS en 1949).

A – Les crises révélatrices de la guerre froide.

1 ) le problème allemand.Depuis 1945, l’Allemagne est partagée en 4 zones d’influences (Etats-Unis, Angleterre, France, URSS). Les tensionset les désaccords se multiplient entre Occidentaux et l’URSS entre 1945et 1947, notamment au sujet de Berlin, partagée entre les 4 puissances, mais se situant en plein cœur de la zone soviétique. L’amorce d’une entente entre les 3 zones occidentales symbolisée par la création d’une assemblée et surtout d’une monnaie le 18juin 1948 (Deutsche Mark) entraîne une riposte soviétique : c’est le...
tracking img