Relations et communications interpersonnelles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3725 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture « Relation et communications interpersonnelles »
Edmond MARC et Dominique PICART

Chap. 1 : Nature et formes de la relation
La relation est «  la forme et la nature du lien qui unit deux ou plusieurs personnes […] implique une relative stabilité» (p 9).
Il existe 3 niveaux à la relation : la rencontre, la dynamique temporelle et le contexte.
Plusieurs dimensions constituentle contexte : le cadre qui est porteur de « significations culturelles et symboliques » (p 12), la situation qui définit les enjeux de la rencontre, les thèmes et les codes de l’échange ; et enfin et l’institution dans laquelle s’inscrivent le cadre et la situation.
Ensemble ils se renforcent mutuellement et créer un environnement culturel.
La relation s’analyse avec la distance, le temps etle nombre de personnes qui intervient dans la relation.
* La distance peut être physique ou psychique.
Il y a une forte corrélation entre distance physique et relation, car la communication peut être difficile que la distance est trop élevée ou trop courte. La proximité ou l’éloignement influe sur la relation.
La distance psychique, elle, tient au degré d’interconnaissance (familier ouinconnu : moins on se connait, plus la relation est conventionnelle). La différence de la relation avec une personne familière ou inconnue est la décontraction, le sentiment de connaitre l’autre et le phénomène de solidarité.
La distance psychique tient également à l’orientation mutuelle (convergence ou divergence), que l’on peut définir selon différents niveaux :
* affinités : l’attirance créeou renforce la relation tandis que la répulsion l’empêche ou la rompt ;
* sentiments qui induisent une relation forte ou distante ;
* opinions,
* intérêts qui peuvent mettre en place une coopération ou bien au contraire une compétition selon s’il y a convergence ou divergence,
* position
Tous ces niveaux sont en corrélation.
* Le temps peut être vu de trois façonsdifférentes (propre à chaque sujet, propre à la relation elle-même et propre à la rencontre).
* Propre à chaque sujets : Le temps social est le temps perçu selon les cultures alors que le temps psychologique est la perception du temps selon la personne.
* Propre à la relation : les passes temps servent à « structurer un certain laps de temps avec les personnes que l’on connait peu » (p 25),(ex : météo, sport…).
* Propre à la rencontre : les « rituels » sont une fonction importante dans les relations sociales. Ils facilitent la relation, ce sont des marques de reconnaissances et d’appartenance culturelles.
* Le nombre de personnes, qui modifie la nature la relation. Notamment que chaque personnes peut jouer un rôle différent.
Le tiers dans une relation à trois (« triade », p 28)peut adopter plusieurs rôle dans la relation : médiateur (personne neutre), troisième larron (cherche à tirer profit de la situation) et despote (crée ou attise les conflits).

Chap. 2 : Structure du rapport interpersonnel
Les individus se placent les uns par rapport aux autres. Il existe un rapport de place dans la relation.
Un individu peut adopter plusieurs position en fonction dupartenaire avec qui il entretien la relation.
Le rapport définit la relation comme « un processus dynamique qui modifie en permanence les deux pôles impliqués » (p 34).
La position occupée par chacun structure la relation par :
* Le rapport de place : le positionnement dans un réseau relationnel identifie l’individu et le situe dans une structure.
Chaque individu dans la communication cherche àtrouver une place et à en donner une à son interlocuteur, ce qui a une influence sur la place et les comportements de chacun.
Le rapport de place est déterminé par des facteurs sociaux, interactionnels, subjectifs, et peut être analysé selon 3 axes : la distance, le degré de convergence ou divergence, la symétrie ou l’asymétrie.
* Le degré de symétrie : Les rapports symétriques n’impliquent...
tracking img