Relations inernationales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 120 (29988 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INSTITUTIONS ET RELATIONS INTERNATIONALES 4

Introduction 5
I - VOCABULAIRE 5
II - L’OBJET DES RELATIONS INTERNATIONALES 5
III - LA DISCIPLINE DES RELATIONS INTERNATIONALES 6
IV - LES GRANDES CONCEPTIONS DES RELATIONS INTERNATIONALES 6
IV - THEORIES DES RELATIONS INTERNATIONALES APRES LA FIN DE LA GUERRE FROIDE 7
1 - Problématiques : 7
2- Les théories duchangement systémique 8
3 - Les théories du changement infra systémique 8

PARTIE 1 : Les acteurs et les règles des relations internationales 8

Chapitre 1 : Les acteurs 8

Section 1 : Un acteur traditionnel, l’État 9
I - LES ELEMENTS CONSTITUTIFS DE L’ETAT 9
A - Le territoire 9
1 - Relation entre l’État et son territoire 9
2- La consistance du territoire étatique 93- La frontière 9
B - La population 10
1- Qu’est-ce que la population d’un état 10
2- L’Etat et ses nations 10
3 - L’Etat nation : principe des nationalités et droit des peuples à disposer d’eux-mêmes 10
C - Le gouvernement 11
1- La notion de gouvernement 11
2- Indifférence du droit international à l’égard de l’organisation politique de l’Etat11
3 - L’exigence de l’effectivité gouvernementale 11
II - LES CARACTERISTIQUES DE L’ETAT 11
A - La personnalité internationale 12
B - La capacité d’agir internationalement 12
C - La souveraineté et ses implications 12
1 - L’égalité souveraine 12
2 - Le plein exercice des compétences de l’Etat 12
3 - souveraineté et droit international 13Section 2 : des acteurs récents : les organisation internationales intergouvernementales 13
I - LA NOTION D’ORGANISATION INTERNATIONALE 13
II - CLASSIFICATION DES ORGANISATIONS INTERNATIONALES 13
A - Typologie selon la géographie 13
B - Typologie fondée sur l’étendue des fonctions des organisations internationales 13
C - typologie fondée sur la nature des fonctions desorganisation internationales/ 14
D - Typologie fondée sur le type de structure des organisations 14
E - Typologie fondée sur la distinction entre les organisations de coopération (états à égalité) et les organisations d’intégration (où naissent des pouvoirs supranationaux) 14
1 - les organisations de coopération 14
2 - Les organisations d’intégration 14
III - EXEMPLE MEMEDE ORGANISATION DE COOPERATION : L’ONU 14
A - La structure de l’ONU 15
1 - les organes interétatiques : 15
2 - Les organes intégrés 17
IV - AUTRE EXEMPLE D’ORGANISATION DE COOPERATION : LE CONSEIL DE L’EUROPE 17
A - Origine et mission du conseil de l’Europe 17
B - Les objectifs 17
C - Fonctionnement du Conseil de l’Europe 17
D - La convention desauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales de 1950 18
E - La Cour européenne des droits de l’Homme 18
V - EXEMPLE TYPE DE L’ORGANISATION D’INTEGRATION : L’UNION EUROPEENNE 18
A - Une union comprenant 27 pays européens 18
B - Les objectifs de l’Union Européenne 18
1 - Les objectifs économiques 18
2 - Les objectifs politiques 19
C - Lesinstitutions de l’Union Européenne 20
1 - Le Conseil européen : 20
2 - La Commission européenne 20
3 - Le Conseil de l’Union Européenne 20
4 - Le Parlement européen 20
5 - La Cour de justice de l’Union Européenne 20
6 - La Cour des comptes 21

Section 3 : Les nouveaux acteurs des relations internationales 21
I - LES ENTREPRISES MULTINATIONALES OUSOCIETES TRANSNATIONALES 21
A - La notion de l’entreprise multinationale 21
B - Les problèmes posés par les entreprises multinationales 21
1 - les problèmes posés dans les rapports entre entreprise multinationale et état 22
2 - Les problèmes posés par les entreprises multinationales au niveau international 22
C - La réglementation des entreprises multinationales 22...
tracking img