Relations internationale cours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 98 (24321 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|Relations internationales |
| |
|Fac Malakoff |
| ||1ère année_2nd semestre |
| |
|Mr Lang |

Introduction :

Elles concernent les relations entre les Etats. En France la disciplineuniversitaire est le résultat de la défaite de 1870-1871. La France est battue rapidement et contre toute attente dans l’esprit des français. Le traumatisme entraîne une réflexion qui amène un certain nombre de conclusions, dans le domaine militaire mais aussi dans le domaine de l’organisation (études comparatives). En Prusse les universités sont extrêmement fortes, il est décidé une réforme del’Enseignement supérieur en France (construction de la Sorbonne entre autres). Au niveau de la gestion de l’Etat on remarque l’existence en Prusse d’un corps de fonctionnaires formés à la gestion des affaires publiques. On décide donc de former les futurs cadres de l’Etat à la gestion de l’Etat (création de Science-Po aka. IEP). La question de politique étrangère va être analysée, étudiée et enfinenseignée dans ce cadre, comme l’étude des actions des Etats sur la scène internationale.
Plusieurs disciplines se sont disputé la matière. Les premiers à la revendiquer, ce sont les historiens. De nos jours il existe des historiens des relations internationales. La deuxième discipline à revendiquer les relations internationales, ce sont les juristes, faisant valoir que l’Etat était une notionjuridique, qu’il existe un droit international public et qu’il existe un rapport étroit entre leur domaine de compétence et les relations internationales. Une troisième discipline, dominante dans le monde anglo-saxon, ce sont les sociologues. En France ce sont les moins importants, pour des raisons liées à l’histoire de l’enseignement supérieur en France (poids des juristes).

Partie I : Les acteursde la vie internationale :

Si on parle de politique étrangère, de guerre, de traité, etc., on pense obligatoirement aux Etats. Ce sont sans conteste les premiers acteurs des relations internationales. L’importance qui leur est donnée dans les relations internationales est un sujet de débat, mais il est incontestable qu’ils sont les acteurs de cette vie internationale, et jusqu’à maintenant cesont les acteurs les plus puissants sur la scène internationale.
Il y a deux approches des Etats : sociologique et juridique.
La conception du droit international public, c’est l’Etat au singulier.

Chapitre 1 : L’Etat :

A. Définition de l’Etat :
Le droit international public a une définition précise de l’Etat :
« L’Etat est une collectivité qui se compose d’unterritoire et d’une population soumis à un pouvoir politique organisé ; l’Etat se caractérise par la souveraineté ».
Quatre termes sont à retenir : population, territoire, gouvernement (pouvoir politique organisé), souveraineté.

B. Eléments constitutifs de l’Etat :

• Le premier élément constitutif de l’état est la population ; pas de population, pas d’Etat selon le droitinternational public.

o Première question : la question de la quantité de population. Si la population est très faible, la notion d’Etat est-elle remise en cause ? Il existe sur Terre des micro-Etats, essentiellement situés en Océanie. Le Droit international public donne une réponse très précise : la quantité de population n’est pas à prendre en compte dans la définition de l’Etat. La Chine...
tracking img