Relations internationales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3908 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Relations internationales
Les relations internationales sont des phénomènes sociaux, mais aussi une discipline rattachée à la science politique et au droit international.
Introduction :
1. Sociogenèse de l’état moderne
Suivant la définition de Max Webber (Le savant politique) : l’état est une communauté humaine qui dans les limites d’unterritoire déterminé revendique avec succès pour son propre compte le monopole de la violence physique légitime.
3 éléments constitutifs : le territoire, la constitution, la nation.
Implication différente d’un point de vue historique, il nous permet de comprendre comment l’état s’est formé dans la longue durée. Il y a un aspect processuel de l’état. Pr Webber c’est dans la revendication que tienttoute la définition de l’état.
Déf de L’état (Economie et société) : «  Nous entendons par Etat une « une entreprise  politique de caractère institutionnel »lorsque et tant que sa direction administrative revendique avec succès dans l’application des règlements le monopole de la contrainte physique légitime. »
Elle tente à décaler la porte de la première déf, l’état est une entreprise, unensemble de règlements, il utilise la contrainte pour faire passer dans la réalité un certaine nombre de règlement.
Plusieurs implications :
1. Le fait de disposer du monopole et de la contrainte ne signifie pas que l’état fait un usage systématique de la contrainte. Il n’a pas besoin d’en faire usage. C’est usage est une menace qui pèse sur les individus, en cas de défaillance des autres moyensil peut faire usage de cette contrainte physique pour faire applique ses règlement. C’est un dernier recours. Il y a bien d’autres moyens de contraintes dont l’état a conquis le monopole. → La Justice, ne nécessite pas la violence → La hiérarchie
2. Ce monopole spécifique de l’état le distingue de tous les autres groupement humain qui existent, il n’existe aucune autre groupement humain qui peutfaire usage de la violence sur ce même territoire et sur cette même population. C’est aussi le cas de l’église, qui a elle aussi des règles contraignantes, elle a recours à la contrainte psychique (la promesse d’aller au paradis, ou en enfer), le refus des biens spirituels de salut. L’état ne peut avoir recours à la violence que lorsqu’il y est autorisé. Au 19ème siècle, l’église pouvait utiliserla torture si l’état lui en donnait l’autorisation. L’état peut faire un usage légitime de la violence.
2. L’était n’est pas le seul groupement qui a utilisé avec une certaine légitimité la violence comme moyen légitime. Dans une certaine mesure, l’église elle-même a voulu concurrencer l’état en exerçant des formes de contrainte sur un certain territoire. Au Moyen-âge différents groupementsautres que l’église, avaient le droit de porter des armes et même d’en faire usage avec une fois de plus une certaine légitimité et même la noblesse en tant que groupement social disposait d’un tel pouvoir, de porter les armes et de faire la guerre (la noblesse d’épée) mais si l’état a pu être concurrencé ceci signifie que ce qui caractérise l’état c’est qu’il a réussi à monopoliser ce pouvoir. Ila revendiqué avec succès ce monopole pour garantir ces règlements sur un territoire donné, sur une population donnée. L’état a exproprié les groupements concurrents qui ont pu faire un usage légitime de cette contrainte. C’est ceci qui caractérise aujourd’hui l’état, le processus d’expropriation de cette contrainte. C’est au cours de ce processus que sont apparus les deux grands monopoles que sontla force (armée, police) et le fisc (argent, ressources).
Norbert Elias, autre sociologue postérieur à MW (La dynamique de l’occident), il a cherché à tirer toutes les explications historiques, ceci en analysant le processus de formation de l’état. C’est ce qu’il appelle la sociogenèse de l’état. La formation de l’état résulte de ce qu’il appelle le mécanisme de la monopolisation ou loi du...
tracking img