Relations internationnales 2009

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 140 (34763 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
RELATIONS INTERNATIONALES 2009

Divers polycopiés (Relations internationales, les Etats du monde, annales).
Plusieurs approches peuvent être organisées pour l’analyse du conflit russo-prussien. Une approche historique. Plusieurs angles d’attaques sont possibles. L’Ossétie du sud est séparé depuis 1917 de l’Ossétie du Nord.
La première question est celle de la légalité de la guerre. Sont-ellesconforme à l’organisation internationale. Ce qui est intéressant c’est que tout au long du conflit. A plusieurs reprises chacun des parties a revendiqué la conformité au droit.
La Russie a plusieurs reprise a toujours affirmé et revendique de porter ce cours a ces ressortissant et ses militaires. Chaque Etat a le droit de déterminer sa politique étrangère dans le respect du droit internationaldans le respect de bon voisinage et pacifique.

L’analyse juridique suppose plusieurs questions :
La première question est celle de la légalité de la guerre.

Les interventions armées sont-elles conformes au droit international ? Ce qui est intéressant c’est que tout au long du conflit. A plusieurs reprise chacune des parties a revendiqué la conformité au droit.
La Russie a plusieursreprise a toujours affirmé et revendiqué de porter secours a ses ressortissants et ses militaires. Chaque Etat a le droit de déterminer sa politique étrangère dans le respect du droit international dans le respect de bon voisinage et pacifique
La Géorgie dès le 7 août affirme restaurer son droit constitutionnel, elle se retranche derrière sa souveraineté. La Russie quant à elle, à plusieurs reprisess’est prononcée et a toujours affirmée vouloir porter secours à ses ressortissants, en particulier ses militaires russes en place sur le territoire géorgien. Le droit et l’appel au droit outre les parties du conflit, on le retrouve chez les différents acteurs essayant de participer au rétablissement de la situation. La mission des organismes internationaux est d’enquêter sur les conflits y compris auregard du droit international.
Sur quel fondement des autorités internationales ont demandé de protéger les populations civiles durant le conflit ?
Qu’est-ce qu’un corridor humanitaire ? Ont-ils un fondement juridique ?

A quel titre l’union européenne peut elle se mêler de cette histoire ? Il s’agit d’un regroupement d’Etats fondé sur un traité.
Union européenne c’est un regroupementd’Etat. Pourquoi une organisation internationale s’occupe d’une affaire entre ces Etats.
L’analyse juridique des relations internationales de manière globale permet 3 choses :
Elle permet de se pencher sur la nature, les compétences, le statut des différents acteurs internationaux. De s’interroger quant à leur rôle. Elle permet de différencier entre tous les acteurs des relations internationales et deposer la question nature statut et compétence de leur titre.
Pouvoir démêler les différentes interventions des différents acteurs. Ces différents acteurs ont à un moment donné invoqués le droit. Ce droit est le droit humanitaire ou droit de l’homme.
L’analyse de la crise entre la Russie et la Géorgie nous montre les relations conflictuelles et pacifiques. L’analyse juridique va affirme lecadre juridique global. L’analyse juridique ne permet que parcellement de trancher ce qui est juste ou non. L’analyse juridique nous permet de préciser le contenu juridique de ces conflits. L’analyse ne permet que partiellement de trancher sur la question sur ce qui est juste et ne l’est pas. Elle permet de vérifier si un comportement est conforme au droit en vigueur : Ont-ils le droit de fairecela ? Elle permet également de vérifier l’adéquation des règles en vigueur à la réalité des relations internationales : la pertinence des règles juridiques pour organiser la société, les relations. Les règles existantes sont-elles légitimes ? Reposent-elles sur une compréhension générale et sociale ?

Ceci étant l’analyse juridique des relations internationales ne conduit pas à l’étude du...
tracking img