Relations publiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3568 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan

Introduction

I. Définition

1. Définition des relations publiques

2. Définition de communication institutionnelle

II. Techniques de communication institutionnelle et des relations publiques

III. Rôles

1. Rôle des relations publiques

2. Rôle de la communication institutionnelle

IV. Objectifs

1. objectifs des relations publiques2. objectifs de la communication institutionnelle

V. Impératifs, intérêts et enjeux des relations publiques dans une institution

1. les impératifs

2. les intérêts

3. les enjeux

VI. Relations publiques au MAROC

Conclusion

Introduction

Une traduction approximative de ce métier d’origineanglo-saxonne a fait interpréter « Public relations » de façon étonnante par l’expression française « relations publiques » (en lieu et place de « relations publics » ) exprimant le contraire du champ réel de compétence à laquelle la profession tente de se faire identifier. Car il est faux de croire que les relations publiques se résument à l’événementiel avec un peu de compétences en relations presse.Lorsque l’on parle de « public relations », il s’agit bien entendu de relations avec les publics. C’est l’ensemble des parties dont l’opinion et les attitudes ont une influence sur la bonne marche de l’entreprise : les clients, les réseaux de distribution, les prescripteurs ; les analystes ; les experts ; les media, les actionnaires, les collaborateurs (actuels et futurs), les associations auprèsdesquels l’image et la réputation de l’entreprise est déterminante pour son succès. Relations parce qu’il s’agit de communication vraie, c’est-à-dire d’écoute, de dialogue, de compréhension mutuelle, d’intérêts communs, bien compris et bien entendus.

Et ceci quel que soit le moyen utilisé (événement, table-rondes, rencontres ; « one to one », support éditoriaux multimédias, journauxd’entreprise interne et externes, relations de presse) et les expertises nécessaires (accompagnement du changement, expertise financière, public affaire, lobbying, gestion de crise …). On a traduit donc l’expression « public relations » par « relations publiques ». Dans cette dernière expression, ce sont les relations qui sont publiques : une activité qui consisterait à entretenir des relations dans uncadre publique (quel intérêt ?) Alors qu’il s’agit, à l’opposé, de publics avec lesquels il faut entretenir une relation dans laquelle il convient d’être précis et pertinent. On voit le caractère très artificiel que sous-tend l’expression relations publiques alors que « relations publics » induit plus nettement ce que désigne l’activité.

I. Définition

1. Définition des relationspubliques

Les relations publiques (c’est une fonction managériale à part entière) consistent à évaluer l’attitude publique d’une personne ou d’une organisation, à vérifier le rapport entre les actions et les comportements d’une personne ou d’une organisation et l’intérêt du public, à concevoir et à mettre en œuvre un programme d’actions pour susciter l’intérêt et l’adhésion dupublic. Ceci implique des actions telles que les affaires publiques, les relations avec la communauté locale ou professionnelle, les relations avec les investisseurs, les conférences de presse, les événements fortement médiatisés, les communications internes, la communication de crise et bien d’autres activités non publiques dont le lobbying.
Cela peut supposer la parution d’articles de presses,mais aussi la coordination de contacts médiatiques dans le cadre d’un événement ou d’une conférence de presse par exemple, la sauvegarde de l’identité, le lobbying pour le placement d’articles de presse et autres. C’est aussi un effort constant pour influencer le public. Ceci est vrai surtout pour les groupes politiques et les associations à but non lucratif. Vous pouvez changer cette opinion...
tracking img