Relations russie euroipe centrale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (866 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Europe centrale, composée de pays jeunes aux frontières plusieurs fois redessinées au cours du XXème siècle (Pologne, République tchèque, Slovaquie, Roumanie, Hongrie), est une entité géopolitiquequi tend à disparaître avec l’entrée dans le XXIème siècle, dans la mesure où les Etats qui la constitue ont adhéré à l’Union européenne et à l’OTAN, pour se fondre dans l’identité occidentale. LaRussie n’en demeure pas moins l’Hinterland naturel de ces pays, ce qui suppose la recherche de la normalisation des relations réciproques.

Des divergences d’approche
La réalité est plus contrastée.Cela s’explique par le caractère récent du renversement stratégique opéré par cette région.
Pour les nations d’Europe centrale, le processus d’émancipation de la tutelle russe a été un long combatmené en dépit d’une liberté d’expression étouffée. Ce processus a pu se développer en utilisant différents vecteurs : les forums civiques, la lutte syndicale ou l’Eglise. La fin de la tutelle russe,devait donc s’accompagner par la mise sous protection américaine, avec l’admission dans l’OTAN.

Observer une carte du monde centrée sur la Russie permet de prendre conscience du sentiment d’encerclementde la Russie, qui a toujours cherché à accéder aux mers chaudes. Cela permet également de percevoir le caractère particulier de ce pays, pont continental jeté entre l’Europe et l’Asie, qui a donnélieu à la théorie inspirant les dirigeants politiques, de l’identité eurasiatique de la Russie, à nulle autre pareille.

Bien que les orientations de la politique étrangère russe visent au pragmatismedepuis l’ère Poutine, alors que les échanges économiques avec l’UE occupent la première place, leurs relations restent compliquées. La partie russe reproche à l’UE sa volonté de voir son système devaleurs prendre greffe au sein de la société russe, alors que l’UE se méfie de la dérive autoritaire de la Russie.

L’adhésion à l’OTAN, seul gage sérieux de sécurité aux yeux des jeunes...
tracking img