Relaxation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1123 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE 4

La respiration
La respiration est à la base du développement de nos capacités physiques et psychiques. Sur le plan physiologique, elle assure des échanges essentiels au niveau des poumons en absorbant de l’oxygène et en éliminant le gaz carbonique. Elle permet ainsi l’oxygénation du sang et l’élimination des déchets produits par le métabolisme. Quand nous stimulons et tonifions lesmuscles respiratoires (diaphragme et muscles intercostaux), nos organes, notre cœur et la circulation bénéficient d’un afflux d’oxygène indispensable à leur fonctionnement. Tandis qu’une mauvaise respiration équivaut à un empoisonnement chronique, une bonne oxygénation autorise un meilleur fonctionnement de chaque cellule. Elle est le gage d’une bonne santé et d’une vitalité accrue.

CHAPITRE4

L a

r e s p i r a t i o n

Selon les yogis, une bonne respiration permet de gérer avec efficacité la vitalité, la santé, la longévité, mais aussi les émotions. Car au-delà des avantages physiologiques qu’elle représente, c’est la seule fonction sur laquelle nous pouvons avoir, à tout moment, une action directe : en modifiant son rythme et son amplitude, nous agissons sur notre étatémotionnel, nous nous recentrons et nous plongeons dans notre « vie intérieure ». Donc respirer profondément aide à mieux gérer ses émotions. Anxiété, stress et états de panique accélèrent le rythme respiratoire et rendent la respiration superficielle, thoracique. Adopter consciemment une respiration abdominale, plus lente et profonde, active les mécanismes de détente de l’organisme. Aussi, quand nousnous concentrons, nous avons tendance à ralentir, voire à suspendre notre souffle. Il y a une corrélation entre la respiration et le mental : plus celle-ci est lente, plus les pensées s’apaisent. Ce procédé est utilisé pour favoriser la méditation, durant laquelle une respiration très légère est conseillée. Enfin, le souffle est une clé essentielle de l’intériorité, peut-être la plus puissante.Respirer en conscience ramène notre attention vers le corps et nous ancre dans le présent, dans un état de calme et de vigilance intérieure. Afin de bien comprendre le mécanisme du souffle, il faut connaître les trois étages de la respiration. Celle-ci peut en effet être abdominale, thoracique, claviculaire, ou les trois à la fois (on l’appelle alors « respiration complète »). Les trois étapes de larespiration – La respiration superficielle est thoracique et/ou claviculaire. Elle oxygène peu, c’est un état de semi-apnée. C’est la respiration que nous adoptons sous le coup de mauvaises postures, des émotions et du stress. – La respiration profonde est abdominale. C’est la respiration de la détente, du sommeil, la respiration naturelle des bébés, de certains Asiatiques ou des Africains… detous ceux qui vivent à un rythme « humain » !
86

• Les trois étapes de la respiration

Pour respirer de façon efficace, il faut conjuguer la respiration abdominale et la respiration thoracique et claviculaire. Le volume du souffle est alors optimal. Pour ce faire, on utilise le diaphragme qui est un muscle très puissant, divisant le tronc en deux à la hauteur des côtes inférieures. Quand nousrespirons de façon équilibrée en l’utilisant, nous en ressentons les effets dans l’abdomen, le dos et les côtés. – Sur l’inspiration, il se contracte et descend. Les poumons se remplissent alors à leur capacité maximale. Comme il appuie sur l’abdomen, le ventre se gonfle. – Sur l’expiration, le diaphragme se relâche. Il remonte sous l’effet de l’élasticité des poumons et de l’action des muscles duventre. Le volume thoracique se réduit alors, car l’air vicié a été expulsé hors des poumons. Une utilisation optimale de nos capacités respiratoires n’est pas simple à retrouver. Il faut en général s’entraîner pour que l’organisme parvienne à une capacité pulmonaire maximale que nous atteignons avec la respiration complète, ou « des trois étages ». Petits conseils pour une bonne respiration –...
tracking img