Religion de voltaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (278 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I. Introduction
Dans Candide, Voltaire fait une satire du pouvoir du clergé ainsi que l’intolérance.
La satire est une critique dont le but est de se moquer d’unsujet, ici, la religion.
La religion dans Candide fait partie des caractères les plus critiqués de ce conte. En effet la religion est au cœur du livre .Voltaires’interroge sur l’existence de la providence et sur le rôle de Dieu dans le monde. Tout au long du conte , Voltaire critique la religion par différents moyens . Il y parvient parle biais des caractéristiques des personnages , de leurs opinions et de leurs actions .
Nous analyserons donc les dénonciations de Voltaire.

II. Les ciblesprivilégiées
Voltaire va ainsi caricaturer et attaquer avec une ironie les traits et les institutions de son siècle qui, selon lui, s’opposent au progrès. Voltaire cherche afaire perdre tout crédit a ses ennemis.
Etudions les quatre cibles essentielles du conteur.

L’eglise: Institution la plus attaquée du conte, l’Eglise subit au moinstrois types de critiques. l’Eglise se sert de puissantes organisations comme l’Inquisition ( Chapitre VI) pour garder un pouvoir entretenu par la superstition.Intolérante, elle tâche d’éliminer les tenants d’autres religions ou de pensées jugées hérétiques. A ce titre, elle n’hésite pas a faire appel a la délation, au meurtre, a latorture et au mensonge.
Enfin, l’ordre jésuite est toujours proche des puissants, qu’ils soient aristocrates ou commerçants, comme en témoigne la présence
du jeune baronchez les jésuites du Paraguay ou la secrète entente entre les esclavagistes et les « fétiches » hollandais qui ont converti le nègre de Surinam
( Chapitre XIX).