Religion et culture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1210 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION :

Durant la seconde moitié du XIXe siècle, les vancées de la science et l'évolution de modes de vie de la société industrielle réduise l'influence de la religion et modifie les pratiques culturelles. Un esprit nouveau s'élabore tant dans ls manifestations de masse que dans les ercles plus resteint des avant-garde artistique qui explore des formes d'expression en rupture avec laculture classique.

En quoi la civilisation industrielle a-t-elle modifié les pratiques religieuses et culturelles?

I) Les religions face au monde moderne.

A) L'évolution des pratiques religieuses.

-Le recul de la pratique religieuse.

Les pratiques religieuses déclinent. Exemples: en France, au début du XXe siècle, 1 sur 10 catholiques se rendent tous les dimanches à la messe. ABerlin, vers 1880, 58% des mariages sont civils. Désormais, les pratiques religieuses se limitent aux grandes étapes de la vie:baptême, mariage et enterrement.

-Les causes du recul de la pratique religieuse.

*
Le nombre d'ouvrier augmente or leur condition de vie sont misérable et donc ils ne croivent pas l'Eglise lorsqu'elle leur propose un Dieu d'amour.
*
Suite à la forteexode rural, le nombre de citoyen a augmenté et donc il est plus difficile pour les prêtres et les pasteurs de connaître la population et les paroissiens.
*
On n'a l'affirmation de la Science qui remet en cause les affirmations des Eglises.

-Un recul néanmoins nuancé.

*
Les femmes pratiquent plus que les hommes.
*
Les Eglises essaient de réattirer lesjeunes notamment en créant en 1907:le scoutisme.
*
Le christianisme s'étant dans les colonies.
*
Dans les campagnes, les jeunes restent attachés à leur religion.
*
Les bougeois et les aristocrates restent attachés à l'Eglise.

Remarque: Les Eglises cherchent a re-christianiser la population. Ils l'ont fait de trois manières:

*
En s'adressant auxjeunes.
*
En mettant e place une religion plus émotionnelle, plus concrète notament à l'aide des processions et en mettant en place les pélerinages. Exemple: le pélerinage de Lourdes.
*
La construction de nouveaux édifices et c'est à cette époque que l'on doit la construction de l'Eglise du Sacrè-Coeur à Paris.

B) L'attitude des Eglises face aux questions du siècle.-L'Eglise face à la science.

L'Eglise est confronté aux découvertes scientifiques. Exemple: en 1859, Darwin prétend que l'homme dscend du singe. Or dans la Bible, il est écrit que Dieu a crée l'homme. Il se crée alors dans les Eglises 2 courants: ceux qui refusent ce qui n'est pas écrit dans la Bible : les traditionnalistes. Puis, ceux qui essaient de concilier foi et science : les modernistes.-L'Eglise est confronté aux changements politiques.

L'Eglise condamme la séparation de l'Eglise et l'Etat et l'enseignement laïque c'est-à-dire les écoles publiques. Par exemple, en 1864, le Pape IX condamne le monde moderne dans le Syllabus.

-La question sociale.

1ere étape : dès 1840, ce qu'on appelle un catholicisme et un protestantisme sociale se met en place. Quelques croyants fontpreuve d'une initiative personnel. Exemple: en 1878, un protestant Anglais crée l'Armée du Salut. La devise de l'Armée du Salut est "Soupe, Savon, Salut". Elle vise donc a apporter 3 choses aux ouvrirs : de la nourriture, l'hygiène et la religion.

2eme étape: On a ensuite une intervention des Eglises. Exemple : en 1891, le Pape Léon XIII rédige l'encyclique: "Rerum Novarum". Dans laquelle, ilcondamne le capitalisme et l'exploitation des ouvriers par les patrons et il demande à l'Etat d'améliorer la condition ouvrière.

Remarque: Au début, les Eglises sont contre l'évolution du monde moderne. Puis, dans un 2eme temps, elles ont essayer de s'adapter au monde moderne. Exemple: Les prêtres mettent en place des patronages c'est-à-dire des activités sportifs et ludiques proposé aux jeunes...
tracking img