Religion et pouvoir en france de 1559 à 1610

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3155 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Dargaud Marie le 10 novembre 2008
K1

Plan détaillé d’histoire moderne

Sujet : Le pouvoir de François 1er.

«  Le roi Très-Chrétien n’aime pas les affaires ni le soucis de l’Etat, mais plutôt la chasse et les plaisirs », c’est ce qui ressort du témoignage des ambassadeurs vénitiens au contact de François 1er en 1537. Il est vrai que le premier des Valoisd’Angoulême, avec sa carrure haute et vigoureuse est prompte à chasser, il est vrai aussi que son goût pour les arts et le luxe le retient à des occupations auliques aux allures festives, mais ces clichés ont une signification bien plus complexe. François 1er n’est pas un roi qui règne sans gouverner, bien au contraire, roi instruit et intelligent, il va faire participer activement à l’évolution vers un pouvoirfort, d’un genre nouveau, mais qui connaît ses limites. Comment le règne de François 1er va-t-il évoluer en ce sens au cours du premier XVIème siècle ? C’est ce que nous chercherons à comprendre ici en examinant tout d’abord l’envergure nouvelle que prend l’image du roi, celle du « prince de la Renaissance », puis l’élaboration d’un nouveau style monarchique autoritaire, moderne etcentralisateur, pour enfin nous pencher sur les éléments institutionnelles et conjecturelles qui font entrave au pouvoir du roi.

I. La figure du roi prend une nouvelle envergure, celle du « beau prince de la Renaissance »…

1. D’un roi à la légitimité divine traditionnelle…
François 1er est avant tout, comme ses prédécesseurs, un roi « Très Chrétien », il tire sa légitimité de Dieu.
•Cela est notamment illustré par le rôle, toujours majeur au XVIème siècle, du sacre. La cérémonie, codifiée depuis les XIIIème et XIVème siècles, représente une continuité dans l’exercice monarchique, par ses symboles : serments, onctions, vêtements, rappel du pouvoir thaumaturge du roi…
• Mais cette légitimité même évolue avec l’essor de la notion « Rex imago dei », le monarqueauparavant surtout évoqué comme élu de Dieu, est en effet de plus en plus souvent présenté comme image de Dieu. Le roi exalté par Dieu comme en témoignent ses pouvoirs thaumaturgiques, acteur clé du salut, apparaît de plus en plus omnipotent.
• La légitimité divine du roi est également théorisée par ses contemporains, ils s’accordent sur la source de cette légitimité déjà ancienne mais le fait quedes plusieurs juristes se penchent sur cette légitimité est preuve d’une affirmation plus accentuée du pouvoir. Ainsi Claude de Seyssel écrit en 1519 La grand Monarchie de France dans lequel il pose le pouvoir royal comme absolu si freinés par des « retenails », d’autres comme Jean Ferrault ou Guillaume Budé sont moins nuancés dans leur propos et considèrent la légitimité divine comme octroyantau roi des droit absolus. Seul Machiavel ne s’appuie pas sur la chrétienté pour justifier la « raison d’Etat », mais cette pensée peut-être trop moderne est irrecevable pour l’occident chrétien.

Il est incontestable que le premier des Valois d’Angoulême va avant tout s’appuyer sur cette légitimité divine hérité des traditions médiévales mais il l’utilisera de façon plus personnelle que sesprédécesseurs. Ainsi si en 1509, à Milan, Louis XII refuse encore de s’asseoir sur un trône placé sur un char doré portant la Victoire, la Gloire et la Félicité car il juge que c’est à Dieu seul de rendre grâce de sa victoire sur les vénitiens, François 1er en revanche, accepte en 1517, l’hommage d’une gigantesque statue équestre à son effigie, premier exemple de ce type dans le royaume. Cettelégitimité accordée entre autres par les théoriciens offre malgré tout plus de nuances (voir « retenails ») que le pouvoir des images et des symboles…

2. … à un personnage héroïsé…
Image du roi évolue donc en ce sens, il y a un déplacement d’une certaine exaltation monarchique déjà bien avancée à la fin du Moyen-âge, vers la personne même du souverain.
• La victoire de...
tracking img