Religion

Pages: 47 (11617 mots) Publié le: 18 juin 2013
Doit-on parler de "sacrifice" à propos des morts d'accompagnement ? 1
par Alain Testart alaintestart.com

PLAN :
1. Les témoignages sur l'accompagnement dans les steppes, d'Hérodote aux Turco-Mongols 2. Les quatre catégories d'accompagnants et l'idée de servir 3. De la différence radicale entre sacrifice et accompagnement 4. Comment la question des animaux confirme les idées précédentes 5. Lesraisons de l'accompagnement 6. Conclusion et discussion (1) : l'interprétation des textes 7. Conclusion et discussion (2) : comment le problème se pose en archéologie ?

Pour commencer, nous rappellerons brièvement ce que nous entendons par "morts d'accompagnement" : ce sont des hommes et des femmes que l'on tue à l'occasion du décès d'un personnage. Cette notion implique une asymétrie fondamentaleentre : d'une part, le sujet (ou le mort) principal ; d'autre part, les morts qui accompagnent et qui sont tués intentionnellement parce que le premier est mort (quelle qu'en soit la raison). Cette appellation de "mort d'accompagnement" est une bonne appellation parce qu'elle est suffisamment neutre. Elle est purement descriptive du phénomène. Le label de "sacrifice" par lequel la quasi-totalitédes historiens des religions, des ethnologues et, à leur suite, des préhistoriens décrivent ce phénomène constitue au contraire une interprétation. Nous allons montrer que cette interprétation est - sauf en de très rares circonstances - erronée, et même qu'elle véhicule un très grave contresens sur la signification de l'accompagnement. Pour faire cette démonstration, nous avons choisi de présenterquelques données sur ce thème relativement aux steppes eurasiatiques, de l'Ukraine à la Mongolie. Nous utiliserons des témoignages historiques ou ethnographiques. Il y a plusieurs raisons à ce choix 2 : de tous les témoignages ethnographiques ou historiques sur le phénomène de l'accompagnement,

1

Texte écrit d'une conférence prononcée à Toulouse le 15 mars 2002. Les données et arguments sontextraits du livre 2004 La servitude volontaire (2 vols.) : I, Les morts d’accompagnement ; II, L’origine de l’Etat. Paris : Errance. Seule la conclusion finale ne figure pas dans cet ouvrage.
2

Le choix de n'importe quelle autre aire culturelle conduirait à la même conclusion, pourvu que nous disposions de bonnes données ethnographiques ou historiques sur le contexte social, culturel et religieux(ce qui n'est jamais le cas dans des exemples connus uniquement par l'archéologie).

1

celui d'Hérodote est le plus ancien 3 , le plus célèbre, et il est parfaitement confirmé par l'archéologie ; les témoignages relatifs aux steppes sont particulièrement abondants, se comptant par dizaines et émanant de sources fort différentes ; l'accompagnement dans les steppes a été bien étudié ; lerapprochement entre le domaine scythe (sur lequel porte le témoignage d'Hérodote) et le domaine turco-mongol est classique ; enfin, un chercheur au moins a dit explicitement que le phénomène de l'accompagnement n'avait rien à voir avec la pratique sacrificielle.

1. Les témoignages sur l'accompagnement dans les steppes, d'Hérodote aux Turco-Mongols
Voici donc ce qu'écrit Hérodote, vers le Ve siècle avantJ.-C., à propos des funérailles chez les Scythes royaux. Je le cite in extenso (ou presque) pour que l'on voit bien la complexité du phénomène, complexité que l'on ne prend jamais en compte dans les vues classiques, et toujours assez simples, sur l'accompagnement. A la mort d'un roi, écrit Hérodote, les Scythes creusent "une grande fosse carrée" et, après avoir convenablement préparé le cadavre(éviscéré et bourré d'aromates), ils le placent sur un chariot et lui font parcourir toutes les régions du royaume. Lorsqu'ils reviennent de ce périple funèbre, ils le placent enfin dans la fosse, puis : « Dans l'espace laissé libre de la chambre, ils ensevelissent, après les avoir étranglés, une des concubines du roi, son échanson, un cuisinier, un palefrenier, un valet, un porteur de messages, des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Religion
  • Religion
  • La religion
  • Religion
  • religion
  • RELIGIONS
  • La religion
  • Religion

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !