Renan, l'avenir de la science

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1909 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Renan, l'avenir de la science 1890.

L'extrait que nous allons étudier ici est un passage de son ouvrage "L'avenir de la science"
Publié en 1890, l'Avenir de la Science fut écrit en 1848.
Il l'ecrit à 25ans , imprégné d'esprit positiviste et ne sera publié que 40 ans plus tard en 1890,car il trouve son livre "apre, dogmatique, sectaire et dur".
Dans son introduction écrite en 1890, Il neremet pas en cause ses opinions mais il se moque de lui même, de son style, Il critique son optimiste qui sera mis à mal avec les guerres de 1870, la regression des idées libérales, le matérialisme contemporain

Renan essaie ici de saisir la tendance générale du mouvement intellectuel de son temps. Cette tendance marque, selon lui, la suprématie des sciences par rapport à la philosophie. Renanest persuadé que l'avenir ne va pas démentir le présent et que les sciences ont un immense avenir; il va jusqu'à soutenir l'existence future d'une science implacable de la société.
C'est un exposé général de la religion conçue comme religion de la raison et une philosophie des sciences. Influencé par son ami Marcellin Berthelot, il découvre les sciences de la nature et les sciences physiques etmet sa confiance dans la science , qu'il considère la seule voie d'accès à la connaissance absolue et à l'explication de tous les mystères et toutes les incertitudes qui angoissent l'homme.
Par ce livre, il définit le rêve scientiste du 19° siècle
Le passage évoque le rêve scientiste, dans une première partie, il nous évoque son but, un mode rationnel où la science nous conduira , puis il évoqueles possibles contestations pour finir dans une troisième partie sur l'espoir d'un monde meilleur si l'on suit ce que nous enseigne la science.

Le concept de la science chez Renan
Science etymologie : scire per causas: la connaissance des causes
Il va se dégager du dogme catholique considéré comme un obstacle au rationalisme et idéaliser la science : pour lui la science inséparable de lanature humaine c'est la recherche de la vérité
Résoudre la question des origines et du devenir de l'homme tel est le but que doit avoir la science en remplaçant le caractère insuffisant de l'explication chrétienne : ainsi s'effectuera le passage du "croire" au "savoir" (ligne 1)
La croyance c'est le stade antérieur du développement de l'esprit que l'on doit dépasser, le savoir est le stadesupérieur.
2 réseaux lexicaux celui de la croyance et celui de la science (ou raison, ratio en latin) mettent en avant sa conception de la science
verbes de sens opposés
croire : tenir une chose pour véritable, supposer, imaginer sans qu'elle soit vérifier
savoir : du latin sapere, a donné saveur, gouter en français; cela renvoie donc à l'idée de gouter donc experimenter, c'est connaitre de façonrationnelle après experience et avec certitude
science vient du latin scio : "je sais"
domaine de la croyance : hasard, intrigue, illusion, religions, charmes, mystère, superstitions, croyances, cécité, rêves
domaine du savoir : discussion rationnelle,exercice régulier de l'esprit humain, pensée, rationalisme, esprit critique, réalité, raison, science

Renan montre que pour comprendre et fairecomprendre la destinée humaine, il faut s'interroger sur ses origines. Pour lui, toutes les sciences sont des auxilliaires des sciences historiques qu'il nomme science de l'humanité. Il est par ses études et par ses gouts un historien, c'est donc sur le modèle de la science historique qu'il va fonder la science idéale pour améliorer le monde.
Pour l'instant, la science ne s'applique qu'à lanature, il veut dépasser cela pour arriver à expliquer le monde métaphysique et moral (ligne 2 et 3) " un jour où elle saura le monde métaphysique et morale comme elle sait déjà le monde physique"
Comme il dit à la ligne 11, la science doit se donner le but de connaitre les choses; pour lui, rien ne se fait par l'interventions de puissances miraculeuses.

Les objectifs de la science sont posés...
tracking img