Renard roux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1764 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le renard roux
Vulpes vulpes

[pic]

Sommaire :

1) Systématique
2) Intro
3) Répartition
4) Description
5) Habitat
6) Comportement
7) Alimentation
8) Reproduction
9) maladies
10) mortalité

1) systématique :

Classe : mammifères
Embranchement : vertébrés
Famille : canidés
Genre : Vulpes
Espèce : vulpes
Taille : Ilmesure pour la plupart du temps entre 1-1,30 m de long (avec la queue), 35 à 40 cm au garrot.
Poids : les adultes pèsent généralement 5 à 8 kilos mais les plus gros sujets peuvent atteindre 10kg.

2) Introduction :

Le renard roux est un mammifère carnivore. Il est assez commun et on le trouve sur tout le territoire français et européen.

3) répartition :

Le renard roux (ourenard commun) à une vaste ère de répartition, il est présent partout en France et en Europe. On le rencontre aussi en Amérique du nord et dans le nord de l’Afrique. C’est un animal très commun.

4) description :
Le renard un pelage roux-brun selon les individus. Il a de grandes oreilles qui lui permettent d'avoir l'ouïe très développée. Sa queue est très touffue. Il possède 42 dents.Il a deux épaisseurs de fourrure. Sa fourrure le fait paraître plus grand qu'il ne l'est en réalité, surtout en hiver, car elle est alors plus fournie. La gorge, le dessous du corps et le bout de la queue sont blancs. Les extrémités des pattes et des oreilles sont marron foncé à noire. Une glande sébacée, appelée glande violette, située au bout de la queue dégage elle aussi, et en permanence, uneforte odeur musquée. Sa fonction, mal connue (elle permettrait d'identifier chaque animal individuellement).

[pic]

5) habitat :

Le Renard s’adapte à des milieux très variés le renard roux vit dans un terrier familial qui se trouve souvent à l’abri (sous les ronces, dans les forêts …). Ce terrier possède plusieurs entrées (généralement entre 2 et 4). On reconnait facilement sonterrier à celui du blaireau car le terrier du renard est souvent sale à l’entrée (carcasses, feuilles, déchets quelconques…). Le renard roux s’adapte à toutes sortes d’habitat et il s’approche volontiers des secteurs habités. Son territoire se limite habituellement à environ 9km².

[pic]

6) comportement :
C’est un animal discret, souvent nocturne et crépusculaire, excepté lors de lasaison de reproduction, où les adultes se déplacent davantage le jour. Dans ses déplacements, le renard est silencieux. Il peut parcourir jusqu'à 10 kilomètres en une nuit. Son endurance lui permet de courir sur de longues distances s'il doit échapper à des poursuivants déterminés. La vie sociale du renard roux est bien développée, les communications entre individus se faisant à partir de signauxsonores, visuels, tactiles et olfactifs. Le renard est un animal aux odeurs très fortes

7) alimentation :

La base du régime alimentaire du renard est les petits mammifères, surtout les petits rongeurs, représentent, en quantité et en fréquence, avec une nette prédilection pour les campagnols. Cette préférence est sans doute motivée par leur goût, mais aussi par leur valeur énergétique et lafacilité de leur capture. Viennent ensuite les mulots. Selon les occasions, d'autres aliments complètent ce régime : des oiseaux, comme les petits passereaux nichant au sol, des canards, des faisans ou des perdrix, des œufs, des insectes et des lombrics, ces vers de terre que les renards semblent fort apprécier. À la saison estivale, le régime alimentaire s'élargit encore avec les larvesd'insectes, les coléoptères, les sauterelles, les papillons, les fruits, les baies et même les céréales. Raisin, pomme, cynorhodons (baies d'églantier), myrtilles, mûres peuvent  peuvent également faire partie de l’alimentation du renard. Il peut aussi se nourrir de charognes qu’il trouve, si la charogne est consistante, il peut s’en nourrir durant plusieurs jours de suite voir plusieurs semaines. S’il y...
tracking img