Renault nissan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5477 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

[pic]

[pic]

Sommaire

I- Chapitre Introductif :

I-1 Les aspects conceptuels d’une alliance stratégique

I-2 Enjeux et Objectifs

I-3 Les formes et les types d’alliance

I-4 Avantages et limites des coopérations stratégiques

Ch. II- L’alliance « cas de réussite » , « cas d’échec » :Présentation de Renault :

← Renault & Volvo cas d’échec

Présentation Nissan

← Renault & Nissan cas de réussite

Ch. III-Analyse et recommandation :

❖ Pourquoi l’alliance

➢ Conclusion

• Annexes

• Bibliographie

Introduction

De nos jours, lethème des alliances est devenu au cœur des préoccupations stratégiques des entreprises.

Dans la mesure où les entreprises ne parviennent plus à maîtriser l'ensemble des compétences dont elles ont besoin en termes d'activité ou de territorialité, l'alliance devient un mode de développement privilégié. Cependant, nombre d'entreprises continuent d'entretenir une confusion dommageable entrealliances tactiques et alliances stratégiques. Dans l'alliance tactique, la perspective se situe à court terme, la maîtrise est avant tout capitalistique et juridique.

Le choix des alliances stratégiques comme thème de réflexion, et le secteur automobile comme objet d’étude était la réponse à plusieurs raisons générales :

-Sujet d’actualité (nombre croissant d’alliances signées les dixdernières années)

-La situation économique actuelle qui est devenu complexe

-La mondialisation

-Les mutations du marché

-La crise financière (qui a dévasté le secteur automobile)

Raisons Personnelles :

Outre l’avantage qu’il apportera aux étudiants

Dans la vision stratégique, la dimension de l'alliance est globale et la perspective se situe à long terme. Nousessayerons d’indiquer les dogmes à abattre en matière de stratégie d'alliances, et examiner les facteurs clés de succès, à la lumière de deux situations.

Cette réflexion propose une démarche claire et pratique pour monter et gérer les alliances. C’est pour toutes ces raisons que nous nous sommes intéressés dans ce travail à la problématique suivante :

- Quels sont lesfacteurs clés de succès d’une bonne alliance stratégique ?

A cet effet, dans un premier lieu nous allons nous focalisés sur les bases conceptuelle des alliances stratégiques

En second lieu nous allons illustrer par des exemples concrets, un cas d’échec Renault Volvo et un deuxième cas de réussite celui de Renault Nissan.

La dernière partie sera consacré à l’analyse et interprétation des deuxsituations qui nous permettra d’extrapoler les facteurs clés de succès d’une bonne alliance stratégique.

I- Chapitre introductif :

Il convient donc dans un premier temps de définir l’alliance ; ensuite nous nous attacherons à présenter les objectifs et enjeux les différentes formes et typologies d’alliances

I-1 Les aspects conceptuels d’une alliance stratégique

Une alliancestratégique c’est une coopération entre deux ou plusieurs entreprises qui unissent leurs ressources et know-how « savoir-faire », pour  développer une activité spécifique, générer des synergies de groupe ou simplement comme option stratégique de croissance. Ce type de coopération peut être utilisé pour conquérir un nouveau marché (géographique ou sectoriel), acquérir de nouvelles compétences ouatteindre une dimension critique. C’est en effet une alternative à d’autres formes de développement, comme peuvent être les fusions, les acquisitions et, le développement organique.

Les alliances stratégiques sont, généralement établies entre entreprises concurrentes ou qui produisent des produits ou services complémentaires. Les secteurs d’activités ou ce type d’alliance connait une...
tracking img