Renault

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 1 (621 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
Les négociations entre le gouvernement algérien et le constructeur automobile français Renault devraient, sauf catastrophe, concrétiser très prochainement le projet de réalisation en Algérie d’uneusine de fabrication de véhicules en Algérie.
Les deux partenaires semblent sur le point de conclure l’accord y afférent, si l’on se fie aux assurances du ministre de l’Industrie, Mohamed Benmeradi,qui en a fait l’annonce hier sur les ondes de la radio Chaine III. « Aujourd'hui, nous sommes pratiquement sur le point d'arriver à un accord » avec Renault, a déclaré M. Benmeradi qui précise, à cetteoccasion, que ce partenariat se fera selon la règle régissant les investissements étrangers en Algérie c’est-à-dire selon une répartition du capital de 51-49%. « Les négociations ont très largementavancé. Nous avons déjà une vision de ce que sera ce partenariat qui va s'inscrire dans le cadre de notre législation à savoir un partenariat de 51-49% dans lequel Renault aura 49% », a expliqué leministre qui a répondu par l’affirmative à une question sur une possible conclusion de l'accord avant la fin de l'année 2011 avancée dernièrement par le PDG de Renault. « On est très proches d'un l'accordmais je ne peux pas avancer de date », a-t-il indiqué, ajoutant même que « peut être que nous allons le signer avant la fin de l'année ». La répartition des 51% du capital revenant à l'Algérie n'apas encore été arrêtée par le gouvernement algérien, a ajouté M. Benmeradi. Le ministre avance que la première voiture Renault fabriquée en Algérie pourrait être livrée 18 mois après la conclusion del'accord. L'usine va fabriquer 75.000 véhicules dans une première étape, une production appelée à augmenter à 150.000 véhicules dans une seconde étape. La conception du projet sur le plan technologiquea été arrêtée, selon le ministre, qui a annoncé la visite à Alger d'une délégation de Renault dans les prochaines semaines pour rencontrer une soixantaine de sous-traitants algériens, publics et...
tracking img