Reportage concert patrice @nice

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (581 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Patrice en concert au Palais Nikaia

Un rendez-vous pour tous les amoureux de reggae ce soir là à Nice. Les fans prennent possession des lieux dès 17h00 devant le parvis du Palais Nikaia. Despetits groupes se forment par ci par là. Un épais nuage de fumée plane déjà au dessus d'eux. « Quoi de mieux que de se mettre bien avant un bon concert de reggae » comme le confie Patrick, fan de lapremière heure. Les canettes de bières s'entrechoquent, et les pétards tournent. La majorité d'entre eux sont habillés en baggy, tee-shirt trois fois trop grand, dread-locks et bien sur drapeau jamaïcainautour du coup.

Tout le monde se bouscule pour être devant sur le par terre. « Dans ce genre de concert mon gars, il faut être devant et dans la foule. Ça va sauter dans tous les sens, ça va être dela pure folie » explique Patrick. La bière coule à flot et les clopes au bec se multiplient.

Il est 21h00, les spots bleus illuminent la salle. Une forêt fait son apparition en fond avec lasilhouette du buste du chanteur (formée par des enceintes), symbole de son dernier album.

Le début du concert se fait tout penaud avec « The maker », première chanson du dernier album « ONE » de Patricesorti il y a deux mois de ça. « C'est des vieilles chansons que vous voulez c'est ça ??!! » s'exclame le chanteur. Il l'a bien compris, le public de ce soir est un fan de ses premières heures.
Lespremières notes de guitare de « Africanize dem » réveillent le public. La foule saute de joie et tape des mains en rythme. Les sourires se dessinent sur les visages, et les yeux pétillent. « C'est ça quiest bon !!! » s'exclame Patrick, gesticulant dans tous les sens. Les titres comme « Done » ou encore « Music » qui ont fait le succès du célèbre album « Nile »,  refont surface pour le grand plaisirde la foule.
Le public applaudit au rythme de la guitare, en reprenant en cœur le refrain de « Everyday good ». Une réelle communion est visible entre les musiciens et la foule. Patrice montre...
tracking img