Représentation merteuil du roman au film

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (293 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
I_ Points de convergences, Frears fidèle à Laclos

a. Libertine

b. Diabolique

Lettre 81 = confidence à Valmont dans le salon de Mme de Merteuil. Laclos dans sonroman donne davantage d'exemples que Frears pour accentuer son diabolisme (aventure avec Prévan qui n'apparaît pas dans le film).

Révélation à Mme de Volanges de la relationentre sa fille et Danceny dans le livre par une lettre. Dans le film : elle feint l'inquiétude sous l'oeil témoin de Valmont. La manipulation est mise en avant par les regardsde connivence amusés avec Valmont (qui n'est pas vu de Mme de Volanges). Le film fait effet d'échos entre le visage libertin et honnête de Mme de Merteuil.





I_Différences de traitement

a. Moins d'intrigues dans le film

L'affaire Prévan disparaît. Roman = renforcement par le raccoursis, cristallisation, mise en pratique desprincipes (lettre 1). A la différence du film : risque de perdre de vue l'intrigue principale, de déséquilibrer l'ensemble, ils sont remplacés par le jeu de physionomie de l'actricequi rappel sans cesse sa duplicité, sa double nature.

b. La chute de Mme de Merteuil

Film : volonté de rapprocher la fin et le début: mise en avant de la théâtralité. Audébut : acquisition des mondanités (costume, maquillage, posture), une acquisition et une personnalité qu'elle s'est construite. A la fin : dépôt du maquillage artificiel avecle démaquillage, Mme de Merteuil perd son costume mondain.

Roman : Un échange de lettre entre Mme de Volanges à Mme de Rosemonde. Chute de Mme de Merteuil par un tiersréponse, sur le plan de l'enseignement à retenir c'est un retour à l'avertissement, à la préface. Les personnages vertueux reprennent la parole : les libertins ont été éliminés.