Republique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (402 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La naissance de la IVème République
« Ce chèque en blanc que le général de Gaulle avait reçu du Parlement il y a quatre mois vient de lui être renouvelé dans des conditions que lui-même sans douten'espérait pas. Ce que traduit avant tout cette prise de position massive de tout un peuple, c'est la désaffection pour un système politique dont les engrenages tournaient à vide, quand ils ne sebloquaient pas complètement. La volonté de changement était si forte, si profonde, que malgré les tentations d'un radieux soleil d'automne, elle a fait reprendre le chemin des bureaux de vote à beaucoupde Français qui s'en étaient depuis longtemps écartés et ramené à l'unisson une fraction non négligeable de l'électorat communiste. La légitimité du nouveau pouvoir est ainsi fondée avec éclat, etl'étendue de ce pouvoir n'a provisoirement d'autre limite que la sagesse d'un homme.
Pouvoir illimité et cependant précaire. Même si, au fond de son cœur, le général de Gaulle ne trouve pas la mariée tropbelle, il ne peut ignorer ni l'ambiguïté d'un scrutin simplifié à l'extrême, ni le poids écrasant des responsabilités qui pèsent désormais sur lui, ni la versatilité de ses compatriotes. Lesexpériences de 1945-1946 lui ont appris Commentaire d'un document unique :
que les élections législatives ne sont pas toujours aussi brillantes que le référendum qui les a immédiatement précédées.L'expérience du RPF, a dû lui apprendre ce que valent le désintéressement et la fidélité de thuriféraires empressés. Il sait enfin que ce peuple trop heureux en temps de crise de se décharger de toutes lesresponsabilités sur l'homme qui les sollicite, reste passionnément attaché aux lois non écrites de la liberté et de la dignité humaine.
Que la guerre d'Algérie se prolonge, que cette liberté et cettedignité soient de plus en plus compromises, que les charges économiques et financières aillent s'alourdissant, sans que se poursuive une expansion qu'il faut bien mettre au crédit du régime défunt, et...
tracking img