Reseau telecom

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 59 (14620 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Guy Pujolle

réseaux et télécoms
Avec exercices corrigés
Avec la contribution de Olivier Salvatori

Cours

3e édition

© Groupe Eyrolles, 2000, 2004, 2008, ISBN : 978-2-212-12414-9

C O U R S

Les réseaux IP
C’est le réseau Internet qui a introduit le protocole IP. Ce protocole a été ensuite repris pour réaliser des réseaux privés, tels les réseaux intranets et extranets ou lesréseaux mis en place pour la domotique. Ces réseaux IP présentent de nombreuses propriétés communes. Ce cours examine ces propriétés en décrivant le fonctionnement des réseaux IP puis en détaillant les principaux protocoles à mettre en œuvre pour obtenir un réseau performant.
s Les environnements IP s Les protocoles ARP et RARP s DNS (Domain Name Service) s ICMP (Internet Control Message Protocol) sRSVP (Resource reSerVation Protocol) s RTP (Real-time Transport Protocol) s NAT (Network Address Translation) s IP Mobile s Fonctions supplémentaires

13

259

s Les environnements IP
DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency).– Agence du ministère de la Défense américain chargée des projets de recherche militaire. Arpanet.– Premier réseau à commutation de paquets développé auxÉtats-Unis par la DARPA.

Le principal intérêt du protocole IP est son adoption quasi universelle. C’est au milieu des années 70 que l’agence américaine DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) développe un concept de réseaux interconnectés, Internet. L’architecture et les protocoles de ce réseau acquièrent leur forme actuelle vers 1977-1979. À cette époque, la DARPA est connue comme lepremier centre de recherche sur les réseaux à transfert de paquets, et c’est elle qui crée le réseau Arpanet, à la fin des années 60. Le réseau Internet démarre véritablement en 1980, au moment où la DARPA commence à convertir les protocoles du réseau de la recherche à TCP/IP. La migration vers Internet est complète en 1983, quand le bureau du secrétariat de la Défense américain rend obligatoires cesprotocoles pour tous les hôtes connectés aux réseaux étendus. En 1985, la NSF (National Science Foundation) commence à développer un programme destiné à mettre en place un réseau autour de ses six centres de supercalculateurs. En 1986, elle crée un réseau fédérateur, le NSFNET, pour relier tous ses centres de calcul et se connecter à Arpanet. C’est l’ensemble de ces réseaux interconnectés quiforme Internet, auquel viennent s’ajouter petit à petit de nombreux réseaux nouveaux. L’adoption des protocoles s’élargit alors aux entreprises privées, qui, à la fin des années 80, sont pour la plupart reliées à Internet. De plus, elles utilisent les protocoles TCP/IP pour leurs réseaux d’entreprise, même s’ils ne sont pas connectés à Internet. Ces réseaux privés s’appellent des intranets. Leprolongement permettant aux utilisateurs externes de s’interconnecter sur un intranet s’appelle un extranet. C’est alors que se développent des opérateurs offrant des accès au réseau Internet, les FAI (fournisseurs d’accès à Internet), encore appelés ISP (Internet Service Provider). Aujourd’hui, les ISP développent leurs propres réseaux, ou intranets, qui ne sont autres que des réseaux Internet contrôléspar un seul opérateur. À terme, on peut anticiper la disparition du réseau Internet d’origine au profit d’une dizaine de réseaux intranets mondiaux. Cette croissance rapide induit des problèmes de dimensionnement et encourage les chercheurs à proposer des solutions pour le nommage et l’adressage de la nouvelle population. De nos jours, des centaines de sociétés importantes commercialisent desproduits TCP/IP. Ce sont elles qui décident de la mise sur le marché de nouvelles technologies, et non plus les chercheurs, comme à l’origine. Pour prendre en compte cette nouvelle réalité politique et commerciale, l’IAB (Internet Activities Board) s’est réorganisé en 1989. Depuis, la structure de l’IAB comprend

NSF (National Science Foundation).– Fondation de l’État américain qui subventionne...
tracking img