Resource humaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2337 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Synthèse Di4
La médiation et ses difficultés au niveau des cultures

Comme les bustes de Mercure1, le dieu des intermédiaires, étaient aux croisements des routes de l'Empire romain, la médiation est au point de rencontre de l'enseignement (pédagogie), de la créativité (résolution de problème), du coaching (accompagnement), et du droit (déontologie et équité). C'est cette situation peuordinaire qui fait la richesse de l'activité des médiateurs.

Le médiateur a une pratique d'accompagnement, de facilitateur. Il est un acteur dans une mise en relation, voire simplement dans une relation existante. Il intervient très concrètement pour établir, préserver ou rétablir la qualité d'une communication. C'est pourquoi, à notre époque du développement planétaire de la communication tousazimuts, cette activité de médiation en arrive à concerner un grand nombre d'activités et se professionnalise.
La médiation est un outil devenu indispensable en raison de l'évolution, des changements multiples, de l'augmentation de la population, de la multiplicité des sources d'information, de l'augmentation des savoirs et des accès plus importants aux moyens de faire reconnaître et respecter lesdroits de chacun. Ainsi, dans ce contexte de progrès, je dirais que la médiation s'impose tout naturellement.
Dès lors, le nombre de causes des conflits étant important, le nombre de solutions peut l'être tout autant. Tout l'art de la médiation est de ne pas restreindre le champ de la recherche d'idées pour résoudre des conflits d'apparence semblable.

Habituellement, les solutions « qui s'imposent» correspondent plus à des stratégies individuelles de fonctionnement qu'à une résolution équitable du conflit. Chacun a plus tendance à résoudre un conflit par rapport à sa propre vision d'une situation. Ce faisant, il néglige la vision de l'autre partie par incapacité de faire autrement plus que par mépris ou réelle indifférence. Ainsi, le manque de savoir-faire en management, pour ne pas direl'incompétence managériale, est la cause d'un grand nombre de conflits qui arrivent devant les magistrats.

En deux phrases, quatre idées essentielles sont présentées :

- la qualité de présence du médiateur,

- la connaissance des ingrédients d'une mauvaise communication,

- la connaissance des ingrédients d'une bonne communication,

- et enfin, cette neutralité surlaquelle je reviendrai souvent qui est une neutralité active.

La première liste est un tableau synthétique des problèmes qui peuvent être résolus par le biais d'une démarche créative.

Problèmes souvent étudiés par les cercles de qualité

- Qualité des produits
- Amélioration du produit
- Amélioration du service client
- Amélioration de l'emballage
- Diminution desdéchets, des défauts
- Simplification des moyens de contrôle.

Productivité

- Economie de temps
- Économie d'énergie
- Économie de matière première
- Diminution des arrêts machines
- Amélioration des approvisionnements
- Amélioration des outils
- Amélioration du planning et des postes de travail
- 1 Simplification des méthodes
- Mise au point destableaux de bord
- Entretien préventif des machines
Sécurité
- Diminution des risques d'accident
- Campagnes de prévention
- Amélioration de l'hygiène, de la santé et des postures

Conditions de travail

- Meilleure ambiance de travail
- Relations hiérarchiques plus faciles
- Environnement plus agréable
- Aménagement des horaires
- Organisation dutravail

Dans les situations où l'affectivité est à vif, l'esprit créatif ne peut apporter une solution idéale. Il en est ainsi lors de divorces douloureux.
Dans une séparation subie par l'un, voire les deux, si le conflit peut se résorber, le problème peut rester irrésolu pendant longtemps, puisque la solution, la vraie, la solution réparatrice, aurait été de changer le cours de l'histoire......
tracking img