Ressources humaines de laurent canta

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4488 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les transformations du monde du travail
Au travers du film

Ressources Humaines
de

Laurent Cantet

Introduction...................................................................................................... 3
1 Ressources Humaine, la sobriété au service du sens ............................................ 4 1.1 1.2 1.3Synopsis..................................................................................................................4 Une mise en scène épurée du monde ouvrier ...........................................................4 Des acteurs authentiques, une vraie entreprise .........................................................6

2

La précarisation du monde du travail ...................................................... 6
2.1 La précarisation del’emploi comme conséquence de l’exigence de mobilité ...........7 L’exigence de mobilité du monde connexionniste............................................7 La précarisation de l’emploi ............................................................................7

2.1.1 2.1.2 2.2

Le processus d’exclusion et d’exploitation basé sur un différentiel de mobilité........8 De l’exclusion àl’exploitation .........................................................................8 L’exploitation dans un monde en réseau ..........................................................9

2.2.1 2.2.2

3

Le monde industriel, un lieu d’affrontement multiple ............................ 9
3.1 Le conflit patronat/Syndicat..................................................................................10 Le rôle des syndicats .....................................................................................10 Le contournement des syndicats par le néo-management ...............................10 La désyndicalisation ......................................................................................11

3.1.1 3.1.2 3.1.3 3.2

Les conflits générationnels etidéologiques............................................................11 Les divergences de conception des rapports humains .....................................11 L’affrontement, conséquence d’un mal être ambiant ......................................12

3.2.1 3.2.2

Conclusion ...................................................................................................... 13 Sources............................................................................................................ 14

2

Introduction
Dans nos sociétés de consommation actuelle, on peut, en premier lieu, caractériser le capitalisme comme étant un processus d’accumulation des biens, matériels et immatériels, infini et supposé profiter à tous les membres de la société. Depuis les 40 dernières années, ce que Luc Boltanski appel« l’esprit du capitalisme », a énormément évolué ce qui a profondément bouleversé le fonctionnement de notre société. C’est la critique du capitalisme, qui en quelque sorte en est le moteur, qui a engrangé ces changements. Seulement voilà, le capitalisme a fait sienne cette critique ce qui a eut pour effet de désarmer celle-ci. Encore aujourd’hui, alors que la croissance du profit s’accompagne decelle de l’exclusion, la critique du capitalisme reste démuni face à ce monde devenu trop flou, incompréhensible pour la majorité des personnes, qui sont rester scotché aux anciens modèles de représentation de la société et qui subissent les conséquences de ces changements récents. Dans le monde du travail, le mal être et le décalage des générations, cette difficile lisibilité de la société,cette nouvelle forme d’exploitation qu’est l’exclusion, et tous les autres facteurs du changement sont particulièrement visibles. Avec la sortie de son film « Ressources Humaines » le 15 janvier 2000, Laurent Cantet entend mettre sur le devant de la scène ce monde du travail en pleine recomposition et dans lequel il est de plus en plus difficile de se faire une place. C’est donc au travers de ce...
tracking img