Restaurant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3611 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
RESTAURATION DE TYPE TRADITIONNEL (Naf 2008 rév.2 : 56.10A, Naf 2003 Rév.1 :
55.3A)

LE MARCHE
Le secteur de la restauration traditionnelle connaît des difficultés depuis plusieurs années. Alors que l'activité en volume des restaurateurs continue à se dégrader, leur chiffre d'affaires en valeur peine à se maintenir. Alors que les restaurateurs traditionnels sont confrontés à une conjoncturedifficile, ils doivent également faire face à une rude concurrence : - les circuits dits alternatifs sont en plein essor : les chaînes de boulangerie (coin dégustation), les charcuteries-traiteurs, la livraison à domicile, les cafétérias des grandes surfaces alimentaires… - la restauration rapide connaît un dynamisme exceptionnel. Ce segment est favorisé par l'évolution des modes de consommation(réduction du temps passé à manger, recherche de gain de temps, grignotage, ...) et par un positionnement prix très attractif dans un contexte économique tendu. - le développement des chaînes de restauration à thème. Leur succès repose sur des concepts novateurs, une ambiance liée au thème et la mise en valeur d’un produit (poisson, viande, …). La performance de ces chaînes est basée sur la vente deproduits standards de qualité constante et sur la rationalisation de l’organisation, proche de celle de la grande distribution.

Création et diffusion « jesuisentrepreneur.fr » Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l’auteur Mise à jour : 15/12/2010

1

Tendances :
L'activité des professionnels du secteur continuera à souffrir d'une baisse de la fréquentation desétablissements. Dans ce contexte, la baisse de la TVA à 5,5 % pourrait venir soutenir l'activité du secteur. Le "contrat d'avenir" du 28 avril 2009 pourrait leur permettre d'améliorer leurs marges et de redynamiser le volume de consommation via la baisse des prix et la modernisation des établissements.

L'organisation du marché :
- Les restaurateurs indépendants : le secteur restemajoritairement dominé par ces opérateurs indépendants, bien qu'ils soient de plus en plus concurrencés par les grandes chaînes de restauration. - Les chaînes de restaurants, dont l’organisation est proche de celle de la grande distribution, disposent de véritables centrales d’achat et proposent des produits standardisés.
Nombre d'entreprises du secteur en 2009 106 324
(Source : Insee, Démographie desentreprises et des établissements 2009 - champ marchand non agricole, Stocks d'entreprises au 1er janvier 2009)

Chiffre d'affaires du secteur en 2008 (en milliards d'euros) 25,393 Md€
(Source : Insee, Suse (Système unifié de statistiques d'entreprises)

Evolution du chiffre d'affaires en valeur du secteur (Indice ICA base 100 en 2000) Restauration traditionnelle 2009 118,8 2008 117,5 2007 118,82006 115,4 2005 111,6 2004 110,6 2003 109,4 (Source : Insee, Bulletin Statistique)

Création et diffusion « jesuisentrepreneur.fr » Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l’auteur Mise à jour : 15/12/2010

2

LE METIER ET LA REGLEMENTATION
Les aptitudes :
Seul le restaurateur titulaire d’une formation en restauration complétée par une solide expérienceprofessionnelle peut satisfaire aux exigences du métier. Le restaurateur indépendant doit savoir acheter ses produits au meilleur prix. Passionné par son métier, il est disponible pour assurer de larges horaires de travail et peut intervenir tant dans la préparation que dans le service. Dans les réseaux sous enseigne, le professionnel est avant tout un gestionnaire et un manager. Le restaurateur doit êtretrès résistant physiquement. Il doit maîtriser toutes les contraintes de gestion d’un restaurant et développer une bonne image de son établissement par une publicité adaptée et un agencement de bon goût. Sa disponibilité et son sens de l’accueil conditionnent sa réussite. Meneur d’hommes, il sait animer son équipe. Fin gourmet, il contrôle la qualité de ses produits depuis l’achat jusqu’à leur...
tracking img