Rester jeune

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1013 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Rester jeune

Intro : je laisse le soin à vote imagination de trouver une accroche, ya l’embarras du choix (fontaine de jouvence, pierre philosophale, crème Q10, botox, etc. !)

Pb : est-il raisonnable de vouloir rester jeune ?

I – Le désir de rester jeune est raisonnable car c’est une tendance naturelle de l’esprit humain

Vouloir rester jeune est un vœu propre à l’humain.
En effet,les hommes sont seuls conscients de leur finitude précisément parce qu’il sont doués de raison. C’est donc la raison qui conduit les hommes à vouloir rester jeune, car la conscience de la mort l’angoisse.

Merleau-Ponty : contrairement aux animaux et aux plantes, les hommes craignent pour leur avenir, anticipent leur futur ; car la raison humaine peut se réfléchir, c’est-à-dire prendre consciencece d’elle-même.

Mais si la raison est la cause de ce désir humain d’éternelle jeunesse, il n’en semble pas moins que ce désir semble irrationnel car impossible. L’homme sait raisonnablement qu’il ne peut demeurer jeune infiniment, puisque la raison lui prouve le contraire en lui donnant conscience de sa finitude.

Or, Kant explique dans la préface de la Critique de la raison pure que laraison humaine est bornée mais que ces investigations ne connaissent pas de limites ; c’est-à-dire qu’elle se pose des questions qui dépassent les limites de sa capacité à y répondre.
En ce sens, le désir de rester jeune est raisonnable car il témoigne de l’activité de la raison humaine.

II – Vouloir rester jeune peut même être profitable à la raison par la raison

Vouloir rester jeune, c’estrefuser le temps qui passe, c’est donc refuser la maîtrise que le temps a sur nous. Si l’on reste jeune, il semble que l’on échappe au temps et que l’on se défait du déterminisme. Ainsi le désir de rester jeune peut se comprendre comme un refus de la raison de soumission au destin, et une démonstration de la puissance de l’homme à s’affirmer contre la nature.

C’est en refusant la fatalité que l’onse donne le moyen d’agir et d’exprimer sa volonté.
En effet, la jeunesse représente l’age de tout les possibles, où rien n’a entrave notre action, ni la fragilité du corps en croissance, ni sont dépérissement. La jeunesse est l’apogée de corps humain, et désirer maintenir cet état c’est penser la possibilité d’être toujours maître de sa volonté et de son devenir.
Donc l’illusion d’une jeunessepermanente peut être visée par la raison si elle permet à l’homme de se surpasser en maintenant son activité de jeunes quand bien même le temps le rattrape.

La perspective de la mort peut être paralysant pour l’être humain. Si l’on reste hanté par la perspective de la mort, on peut se laisser aller à l’immobilisme, en proclamant qu’il ne sert à rien de vivre puisque de toute façon la mortarrivera.
Or pour être heureux, il faut être dans le présent, donc il peut être dans l’intérêt de la raison de figer le temps, et de désirer rester jeune si ce désir s’apparente à un désir de vie, de réalisation pleine de soi-même.
Donc désirer rester jeune peut être souhaitable pour la raison si ce désir a un sens et est au service d’une visée éthique et pratique.

III – Mais vouloir rester jeunespeut aussi se comprendre comme une fuite déraisonnable et un refus de notre condition humaine

Lorsqu’on désir rester jeune, on cherche à maintenir les choses en place, sans évolution. Ce désir n’est donc pas raisonnable en ce sens qu’il ne nous fait pas avancer, progresser.

Or la perspective de la mort est pourtant nécessaire pour pousser l’homme à l’action et le sortir de l’hébétude, de lapassivité, donner un sens à sa vie. Or c’est nécessaire puisque l’homme doit toujours être tendu vers un but sans quoi sa vie est vaine.
Donc l’homme qui désir rester jeune ne désir pas de fin mais au contraire l’absence de fin, il est donc un insensé réduit à l’immobilisme.

Le temps est une condition de notre liberté car il nous donne la perspective / l’espoir d’une action future....
tracking img