Resume de 5 lecons sur la psychanalyse de sigmund freud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (297 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé de cinq leçons sur la psychanalyse de Sigmund FREUD

PREMIERE LECON

L'origine même du traitement psychanalytique n 'appartient pas à Sigmund Freud mais au docteurBREUER (Vienne 1880 1882).
C 'est sur l'exemple d'une jeune fille hystérique que ce dernier va appliquer ces recherches. Par habitude , les médecins soignaient les hiystériques commedes « fous » et finissaient par les détester car ils représentaient l'image même des marginaux face aux lois qu'ils leurs étaient actuelles.
Par sa nouvelle conception, JosephBREUER va hypnotiser sa malade et en déchiffrant ses pensées , essayer de la comprendre, de la soulager puis de la guérir. Ainsi, tous les symptômes morbides qu'elle ressentaitauparavant disparaissent, si bien qu'elle arrive même à chasser complètement le dégoût de boire qui l'avait empoigné lorsqu'elle avait vu un petit chien laper de l'eau dans le verre de samaîtresse. Mais ceci n'en reste qu'un exemple ; il existe des traumatismes psychiques qui sont des symptômes morbides plus forts que précédemment, dus aussi à des expériences émotivesrépétées.
En résumé, les hystériques souffrent de réminiscences, c'est à dire qu'ils ne se libèrent pas du passé et négligent la réalité et le présent, dus à des affects (dont lesdeux divisions sont le plaisir et le déplaisir) qui entrainent lors des crises, la paralysie ou des processus physiques anormaux qui ne sont autres que des symptômes psychiques de lanévrose. Dans un individu il existe plusieurs groupes psychiques : l'état psychique conscient et l'état psychique inconscient chemin à suivre dans l'hypnose pour Freud. Le conscientreçoit l'inconscient pour le psychanalyste l'image est claire et nette. Mais cette théorie étant incomplète, il s'en suit une conception nouvelle de l'hystérie.

DEUXIEME LECON
tracking img