Resume de environnement et entreprise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2292 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Environnement et Entreprises
En finir avec les discours
Dominique BOURG* Alain Grandjean* Thierry Libaert
Élèves de l’Ecole Centrale Marseille : Liang CHEN et Xuewen YANG

Ⅰ. LES AUTEURS Dominique bourg est professeur des universités à l'Université technologique de Troyes,
où il dirige le Centre de Recherches et d'Etudes Interdisciplinaires sur le Développement Durable, et enseigneégalement à Sciences-Po Paris. Il fait partie du Conseil National du Développement Durable et du comité de veille écologique de la Fondation Nicolas Hulot. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur l'environnement.

Alain Grandjean Thierry Libaert

est conseil pour des dirigeants. Il est ancien élève de l'école Polytechnique et de l'Ensae, et docteur de 3e cycle en économie de l'environnement.

estmaître de conférences à Sciences Po Paris et à l'Université de Louvain La Neuve. Spécialiste en communication d'entreprise, il a publié de nombreux ouvrages de référence sur le sujet. Il est membre du comité de veille écologique de la Fondation Nicolas Hulot.

Ⅱ.INTRODUCTION
Les entreprises sont dans une situation paradoxale. Jamais elles n’ont autant pris conscience des limites de notre planète,de leurs impacts sur l’environnement, et jamais elles n’ont mené autant d’actions souvent fort coûteuses. Ce livre le démontre clairement, le temps n’est plus au doute, aux atermoiements entre spécialistes. Tous les experts, chacun dans son domaine, tirent aujourd’hui un signal d’alarme qui nous interpelle tous. Il ne suffit plus de créer un nouvel observatoire ou de commander un rapport pourmieux repousser la prise de décision, celle-ci est désormais urgente et tout retard pris ne pourra qu’engendrer des marges de manœuvre réduites et un surcoût des nouvelles mesures. Un peu égarée dans la nébuleuse du développement durable, n’en percevant parfois que l’intérêt quasi publicitaire pour son image ou pour son climat social interne, l’entreprise n’a pourtant pas encore saisi a quel point sonimplication devait encore s’accélérer et qu’elle le devait pour quatre raisons principales.  D’abord, et c’est l’essentiel, parce qu’elle n’a plus le choix.  Ensuite, et même si le terme est galvaudé, parce que c’est une question d’éthique.  Parce que si elles n’agissent pas rapidement, d’autres le feront pour elles.  Enfin, et même si on se défie des illusions économiques, parce que onobserve qu’un grand nombre d’entreprises, quel que soit leur secteur d’activité, multinationales ou PME,

ont réussi a passer de l’environnement perçu comme une contrainte a un environnement source de valeurs et condition même de leur développement.

Ⅲ. RESUME PREMIERE PARTIE L’URGENCE ENVIRONNEMENTALE
Le changement global résulte d’un demi-siècle d’émissions polluantes de toutes sortes,solidaires d’une croissance exponentielle des flux de matières et d’énergie, elle-même suscitée par un PIB mondial qui de 1950 a nos jours est passé de 6 000 a 43 000 milliards de dollars, durant cette même période, la population mondiale a doublé et atteint désormais les 6,5 milliards d’habitants, ce sont en conséquence toutes les formes classiques de dégradation du milieu qui se sont aggravées –déforestation, désertification, déplétion des ressources halieutiques, pression sur la ressource eau douce, émissions de gaz divers, dissémination de molécules cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques, etc.

Chapitre 1 LE CONSENSUS SCIENTIFIQUE SUR LA REALITE DES MENACES
Considérons en premier lieu les deux risques majeurs auxquels nous sommes confrontes, le changement climatique et la fragilisationdes services écologiques.

Le changement climatique 1)
Le réchauffement et les conséquences

Le réchauffement s’est accéléré depuis les trois dernières décennies. a) Durant les trente dernières années, la température s’est élevée de plus d’1 degré sous les tropiques, ce qui est étonnant a cette latitude, et de plus d’1,5 degré en France. Alors que de 1850, la fin du petit âge glaciaire, a...
tracking img