Resume hatier francais crpe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 105 (26067 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
HATIER FRANÇAIS

Chapitre 1

La didactique du français

1/ Qu’est-ce que la didactique ?

La didactique du français est une science qui a pour objet l’étude des conditions, des moyens et des étapes de l’appropriation par les élèves de pratiques culturelles, de compétences, ou de notions se rapportant à la pratique et à l’analyse de la langue et des discours, sous l’effetd’interventions d’enseignement.

La didactique est une science se donnant un objet d’étude limité : elle traite préférentiellement de la dimension cognitive des apprentissages. Elle analyse les obstacles rencontrés par les élèves d’un niveau scolaire donné dans l’acquisition d’une notion ou d’une compétence et propose des tâches propres à l’aider à les surmonter.

La didactique s’intéresse auxélèves et non aux enfants

L’enseignement du français se caractérise par la complexité de ses contenus d’enseignement : il vise à l’appropriation par les enfants de compétences, voire de pratiques culturelles.

2/ Quelques concepts clés en didactique des disciplines

A/ Le contrat didactique

Il désigne les modalités selon lesquelles sont fixés de façon explicite, mais surtoutimplicite, les places et les fonctions de chaque partenaire (maître et élèves) au regard du savoir traité.

B/ Les pratiques sociales de référence

En didactique de l’écriture, quelles sont les pratiques sociales de référence en matière de production d’écrits ? L’activité de l’écrivain, du journaliste, de l’enseignant ou du sujet social contraint à communiquer par écrit ?

Il y a desanalogies entre les pratiques sociales de référence mais aussi des différences.

C/ La transposition didactique

Ecarts entre les concepts des disciplines de référence et les contenus d’enseignement.

Les 3 niveaux de la transposition

Les écarts entre les contenus à enseigner et les théories de référence : la didactique étudie les processus de formulation / constitution des contenusd’enseignement. Programmes, IO, manuels …

Les écarts entre les contenus d’enseignement prévus et les contenus enseignés : la didactique essaie de rendre compte de l’articulation effective des différents types d’activités réalisées en classe.

Les différences entre les contenus effectivement enseignés par le maître et les savoirs effectivement intégrés par l’élève : la didactique s’intéresseaux productions des élèves, à leurs échecs, à leurs stratégies…

La transposition didactique appelle un choix, une sélection et un traitement des théories de référence. L’écart entre les savoirs enseignés et les savoirs acquis par les élèves tient en particulier à l’existence préalable de conceptions chez les élèves.

Chapitre 2
La synthèse de textes

Lire et comprendre les documents|Problème à résoudre |Erreur(s) à éviter |
|Construire le sens avec exactitude |Contresens, lecture approximative ou superficielle |
|Apprécier les enjeux des textes |Mauvaise appréciation des enjeux|
|Respecter le contenu des textes |Intrusion d’éléments extérieurs, extrapolations, omissions importantes |

Chaque texte constitue un point de vue dans un débat et donc il faut apprécier avec exactitude son enjeu et sa portée, il faut prendre en compte les indices pertinents externes (auteur, date, nature de la publication) et desindices pertinents internes (ton, type d’écrit, caractère plus ou moins spécialisé)

Définir l’enjeu du document : pourquoi le texte a-t-il été écrit ? Que cherche-t-il à dire et à qui ? Est-ce un texte de vulgarisation ? Un texte de chercheur ? Un texte polémique ? Un texte militant pour convaincre des enseignants ?

Construire une problématique

Cela ne se réduit pas à...
tracking img