Resume une vie de maupassant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1848 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
|UNE VIE DE MAUPASSANT ou La vie d’une noble en 1800 |

|1ère partie : L’AMOUR ( les années bleues ) |

Le 2 mai 1819, Jeanne, sort du couvent après 5 ans d’enfermement et d’études.
Elle avait vécu avec ses parents bons et aimants jusqu’à ses 12 ans et elle exultait de revenir enfin aux Peuples.
Jeanne était très belle :blonde, grande, les yeux bleus et la peau claire.
« Les Peuples » était le manoir de ses parents et son nom était dû aux arbres de l’entrée : des peupliers.
Ce manoir est destiné à Jeanne c’est le cadeau pour son futur mariage.
La grande bonté de ses parents les avaient conduits à vendre pas mal de leur fermes pour payer leur dettes.
La bonne s’appelait Rosalie et était la sœur de lait deJeanne.
Sa mère s’appelait Adélaïde, son père l’appelait « Madame Adélaïde » pour se moquer ou « petite mère ».
Adélaide souffre d’une hypertrophie du cœur, elle est obèse et passe sont temps à lire des livres d’amour et à relire les anciennes lettres de sa boite à reliques.
Le père de Jeanne était le Baron Simon Jacques le Perthuis des Vauds, issu du siècle des lumières il a des idées de bontésur la nature, l’amour et la vie, il est contre l’église.
Jeanne est ravie de retourner aux peuples et profite de sa nouvelle liberté en faisant de longues promenades et en rêvant d’amour comme toutes les jeunes filles de son âge.
Le vieux curé du village leur présente au cours d’un diner le Vicomte Julien de Lamare dont Jeanne tombe amoureuse.
Les parents de Julien sont morts et il n’a pas defortune mais les parents de Jeanne l’accueillent comme un fils.
Ils se marient et elle passe un voyage de noces en Corse inoubliable.
|2ème partie : LES TRAHISONS ( les années grises ) |

De retour « aux peuples » après son voyage de noces, elle remarque des changements, son mari s’éloigne d’elle peu à peu.
Ses parents sont repartis dans leur maison.
Dès le début de sonmariage, Jeanne avait remarqué la cupidité de Julien qui peu à peu prend en main la fortune de Jeanne qu’il gère avec avarice. Mais l’amour de son mari lui fait tout supporter.
Elle remarque que le caractère de Rosalie a changé et un jour Rosalie accouche devant elle au milieu de la pièce, Jeanne la plaint et veut savoir qui est le père du garçon mais Rosalie ne veut rien dire.
Une nuit ellesurprend avec horreur son mari au lit avec Rosalie.
Elle veut se suicider puis change d’avis mais comme elle est restée dans la tempête, elle tombe malade pendant un bon moment et ses parents reviennent la soigner. Elle avoue la trahison de Julien à sa mère qui croit qu’elle délire et à son père qui organise une réunion de famille avec le l’abbé Picot.
Ils décident de pardonner à Julien vu qu’àl’époque les adultères sont courants chez les époux.
En même temps, elle apprend qu’elle est enceinte.
Jeanne s’en accommode avec tristesse et il est décidé de donner une ferme au bâtard de Rosalie et de lui trouver un mari.
Ils reprennent une vie normale et font la connaissance d’autres nobles : le Comte et la Comtesse de Fourville avec lesquels ils se lient d’amitié. Le Comte de Fourville estun géant bourru mais brave, et sa femme Gilberte devient l’amie de Jeanne.
Jeanne accouche d’un petit garçon et ne pense plus aux infidélités de son mari.
Malheureusement, elle surprend par hasard son mari et la comtesse qui sont amant.
Profondément déçue, elle décide de reporter tout son amour sur son bébé : Paul et l’hiver se passe sans histoire.
|3ème partie : LES MEURTRES ET LES MORTS (les années noires ) |

Au printemps ses parents reviennent lui rendre visite et sa mère a une attaque et meurt sur le coup.
Jeanne est désespérée car elle adorait sa « petite mère » et la veille toute la nuit, c’est alors qu’elle découvre dans la boite à reliques de sa mère qu’elle destinait au cercueil, des lettres contenant les preuves de l’infidélité de sa propre mère...
tracking img