Reve parisen

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (286 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Charles Baudelaire est un poète du XIXème siècle dont la vie est placée sous le signe d’une double obcession : la douleur du spleen c'est-à-dire le « mal devivre » et la lumière de l’idéal c'est-à-dire l’élan vers le beau, et se révèle comme un constant déchirement. Plus grande sera son aspiration à l’idéal, moinsl’existence sera supportable. En 1857, Baudelaire fait éditer « les fleurs du mal », receuil de poèmes dans lequel il exprime ses doutes, ses angoisses et sesespoirs. Son livre est condamné pour « offense à la morale publique et aux bonne mœurs ». Bouleversé, il se juge incompris. Le receuil analyse 2 états opposés,symbolisés par le titre, le spleen et l’idéal ou plutôt l’idéal et le spleen. Il est composé de 100 poèmes, répartis en 6 sections « paysage » fait partie du2ème chapitre : « tableaux parisiens », c’est la tentative de la communion humaine dans le cadre de la ville. Ici se manifestent une aspiration social et ungénérosité de l’âme de Brecht et la solitude des homme dans l’illusoire communauté humaine. Hériter du romantisme, Brecht va lancer le symbolisme qui a pourprincipe de recréer les correspondances qui existent entre le langage, le monde naturel ou le monde de l’art, et d’exercer un pouvoir évocateur et suggestif surl’imaginaire.
Dans « paysage », c’est un paysage urbain que le poète évoque au travers de la vision de l’homme à sa fenêtre qui médite à la vue du paysage.Baudelaire présente un programme poétique au-delà de son tableau de la ville moderne du 19ème siècle.
Comment l’auteur rend-il poétique sa vision de la ville.
tracking img