Revision de philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1227 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
REVISIONS DE PHILOSOPHIE

1. rappels méthodologiques.
2. exercices

Sujet du jour :

La valeur d’une religion est-elle démontrable ?

Valeur = représentation morale
Morale : 1 système de règles fondé sur la distinction entre :

Bien / mal
Juste / l’injuste
Le beau / le laid
Le vrai / faux

La valeur se distingue du fait. ( particulier
La valeur est donc Universelle ( ? Aumoins elle y prétend.

Donc la valeur c’est une représentation universelle (ou du moins qui prétend être universelle) fondée sur un système de règles lui-même défini par la distinction entre le bien et le mal, le vrai et le faux le juste et l’injuste.

La valeur d’une religion est-elle démontrable ?

Religion : un ensemble de croyances et de pratiques ;

But / finalité : rassemblement /vie sociale / unité politique.

= UNE morale concrète = qui met en application la distinction entre les 4 principes fondamentaux vus plus haut : Bien vrai beau juste.

Elle propose certaines définitions du bien du vrai du juste et de l’injuste + rituels, des rassemblements

Fonction sociale : l’idée de communauté ou autrement dit l’idée que la communauté au moins à certains moments précèdel’individu.

Transcendance de l’individu dans la religion : une sorte d’oubli de soi.

La valeur d’une religion est-elle démontrable ?

Qu’est-ce que la valeur d’une religion ?

- reconnaissance / condition de possibilité ? L’Esprit = le pouvoir d’abstraction c’est-à-dire la capacité à agir conformément à des représentations morales, abstraites et non simplement de manière empirique.Autrement dit la religion n’est possible que parce que les hommes font la distinction entre la valeur et le fait.

Bien = valeur
Fait : le mal (tremblement de terre, maladie, violence humaine et naturelle etc.)

Donc ce qui fait la valeur de la religion c’est le fait même que l’homme soit autonome, libre, Esprit c’est-à-dire qu’il agisse conformément à des valeurs.

La valeur d’une religionc’est le fait d’être une valeur.

La valeur d’une religion est-elle démontrable ?

Démontrable :

Qu’est-ce qu’une démonstration ?

Géométrie. Axiomatico-déductive.

Axiome : universel et nécessaire une proposition évidente ou apodictique.

Démontrer la valeur = démontrer que la représentation morale est universelle et nécessaire. Donc : qu’elle est conforme à certains principes.

L’idéedu bien
L’idée du vrai
L’idée du beau
L’idée du juste

Donc pour démontrer la valeur d’une religion il faut démontrer qu’elle est belle, juste, vraie et bonne.

PROBLEME ?

Objectivité ? Ce qu’est le beau, le vrai, le juste, le bien ?

( l’ambition de Platon. Hippias Majeur + la République.

Hippias : qu’est ce que le beau ?
République : qu’est-ce que la Justice ? (la cité juste =Callipolis)

Nécessité de définir l’essence du vrai/beau/bien

( apories. On sait ce que c’est que définir mais on ne sait pas définir le beau le vrai le juste etc.

Notre point de départ : le sensible = le relatif

ATTENTION : rappeler le sujet : la religion.

PROBLEME : diversité des religions. Des morales concrètes. Ce qui est donné ce n’est pas l’universel mais le particulier.

Alorscomment juger de la valeur d’une religion si on ne possède pas de critères évidents ?

PB TOUT EST-IL RELATIF ? alors pas de démonstration possible de la valeur d’une religion.

Pas de définition axiomatique ! ! donc pas de démonstration possible.

ET POURTANT : toute religion semble prétendre pouvoir se poser comme étant fondée sur des principes apodictiques.

Et même davantage :prétention à disposer d’une vérité ABSOLUE = la vérité révélée par l’être suprême. PAR L’ABSOLU LUI-MEME !

MAIS ALORS ! dans ce cas… pas besoin de démonstration !

ET POURTANT : la théologie… l’apologétique… UN DESIR de démonstration.

Désir = manque de…

Le simple fait que la religion cherche à convaincre = preuve qu’elle ne sait pas elle-même ce qu’elle cherche…

Rappel sujet :La...
tracking img