Revolution industrielle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (358 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Les pays occidentaux ont connu d’importantes évolutions économiques et sociales au cours du 18e siècle, ce qui a conduit à une profonde modification du mode de production . L’innovation continue etcumulative, qui n’avait encore jamais existé, a permis un développement économique considérable.
La révolution industrielle n'avait pu avoir lieu en l'absence de diffusion du progrès, et notamment enl’absence de révolution agricole. Pourtant l'économie de marché existe déjà : la demande s’ajuste à l’offre en fonction des prix. Les grandes foires comme les petites boutiques de villages favorisentcet ajustement, et donc l'échange de toutes sortes de produits à une échelle plus ou moins grande.La révolution industrielle a été impulsée par l'innovation. Les innovations technologiques ont été lemoteur de cette révolution : il ne peut y avoir de révolution industrielle sans nouveaux moyens de transports plus rapides, ni sans nouvelles façons de produire. Le développement industriel a doncété un processus continu, résultat de nombreuses petites inventions, qui ont permis l’apparition d’innovations plus importantes, et plus utiles. Ces innovations ont atténué les effets de la limitation desressources.Les machines à vapeur sont ainsi apparues comme des vecteurs importants du développement économique. En généralisant les chemins de fer, les hommes et les marchandises ont pu aller plusrapidement d’un point à un autre. La diminution progressive du prix des transports a accéléré le phénomène, et la construction de nombreux réseaux ferroviaires ont largement contribué à l’accroissementdes échanges. Les navires à vapeur ont également accru les échanges grâce à la vitesse qu'ils parviennent alors à atteindre.Les industries textiles connaissent aussi d'importantes mutations. Lestechnologies évoluent et de nouvelles matières premières sont utilisées (le coton est privilégié par rapport au lin ou à la laine par exemple). Les gains de productivité engendrés par la mécanisation...