Revolution verte en inde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (511 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

Dès la restitution entière de sa souveraineté en 1947, la République indienne voulait
s’engager à tout prix dans l’industrialisation mais désirait surtout manifester sonindépendance nationale par la mise en place d’une économie autonome. Afin d’y parvenir,
l’Inde devait avant tout atteindre l’autosuffisance alimentaire1, ce qu’elle concrétisa en
s’engageant dès les années 60dans la « révolution verte ». Avec une population fortement
rurale, le développement de l’agriculture était alors vu comme une des conditions sine qua
non du développement tout comme de lacroissance. Ainsi, en se débarrassant d’une
contrainte extérieure liée aux exportations de denrées alimentaires (et donc à des dépenses
inutiles), l’Inde pouvait alors s’assurer un avenir plus serein,assurant des millions d’emplois
à ses habitants dans le milieu rural. Mais cette révolution ne pouvait passer que par
l’utilisation intensive d’engrais chimiques et de pesticides permettant de sauver prèsde 10 à
30% de la récolte agricole annuelle. Considérée alors comme un progrès technique
indispensable à la maximisation des rendements, la production intensive basée sur ces intrants
chimiques futaccueillie favorablement par l’ensemble des paysans qui virent alors leurs
revenus augmenter et purent assurer les besoins fondamentaux de leur famille. A l’époque les
conséquences d’un tel mode deproduction agricole étaient encore partiellement inconnues et
les effets pervers de celui-ci ont eu des conséquences tardives, s’accompagnant d’un
retentissement patent sur l’économie agricole etdonc la population rurale, représentant 650
millions de paysans.

PROBLEMATIQUE :
Les ratés de la révolution agricole en Inde et ses conséquences sur l’économie et la population rurale

Pouréradiquer les pénuries alimentaires, la « révolution verte » a mis fin à l’agriculture biologique manuelle et locale, pratiquée depuis des millénaires, pour lui substituer une agriculture chimique de...
tracking img