Revolutionary road

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4155 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Si Revolutionnary road de Richard Yates raconte l’histoire d’un jeune ménage américain, c’est surtout un acte d’accusation de la vie américaine des années 50. Le roman est une mise en scène d’une série de ruptures qui étaient d’actualité au moment de la sortie du livre et qui font désormais partie de l’histoire des rêves brisés américains. Le livre de Richard Yates est bien ancré dans son époquepuisque l’auteur critique, comme plusieurs intellectuels de son temps le conformisme social et la banlieue américaine, sa plus fidèle incarnation. L’œuvre est une critique du culte de la domesticité et de l’aliénation des années 50 qui venait en grande partie des médias populaire de masse. En effet, le livre dévoile un portrait peu flatteur de la culture populaire américaine et de ses effets surl’individu. La première partie du travail présentera les théories des penseurs de l’École de Francfort, La société du spectacle de Guy Debord, La société de consommation de Jean Baudrillard et Malaise dans la Civilisation de Freud. La seconde partie montre en quoi le roman dépeint le monde critiqué de Betty Friedan dans La Femme Mystifiée. Finalement, l`adaptation filmique si tardive est une sorte de« récupération » mainstream, transformant une critique violente de la société américaine des années 50 en un spectacle qui réconforte l`idée que notre société présente est bien plus « émancipée » que celle du passé. Aujourd’hui, le film est une exposition tout à fait pure de l’idéologie contre-culturelle et analysé hors de son temps, il participe au « mythe de la contre-culture ».

1. Critiquede la culture de masse
1.1 Malaise dans la culture
La civilisation, selon Freud est porteurse de souffrance, car elle suppose un renoncement des pulsions les plus instinctives. Selon lui, la civilisation est essentiellement l’antithèse de la liberté puisque la culture est fondée sur la subjugation des instincts humains. En imposant des restrictions à la liberté sexuelle, elle engendre desnévroses. Pour Freud, si l’homme civilisé gagne en sécurité, il perd en bonheur. La pièce maitresse est la théorie du refoulement. Freud considérait l’esprit divisé en trois instances : le ça, le moi et le surmoi. Le ça régi par le principe de plaisir n’a aucun sens de la réalité, ne respecte aucune valeur et n’est assujetti à aucune contrainte morale. Mais, pour vivre dans la société l’être humaindoit contrôler ses désirs (surmoi). Freud explique que « l’homme devient névrosé parce qu’il ne peut supporter le degré de renoncement exigé par la société au nom de son idée culturel. » Ainsi, la leçon que plusieurs ont tiré de cette théorie était que pour échapper à la répression de notre nature, il fallait rejeter notre culture au complet qui est répressive pour l’individu. En effet, commel’expliquent Heath et Potter, considérant l’analyse freudienne et la constitution de l’esprit humain, il est très difficile de ne pas conclure que la société même est un système de répression.

1.2 Tout d’abord, selon les critiques marxistes de l’École de Francfort, la culture de masse cherche à inculquer à l’individu divers comportements nécessaires à la survie du système. La propension des médias àvéhiculer un message de conformité sera développée pour la première fois lors du régime de Hitler, à travers la machine de propagande. En effet, Hitler saisit les nouveaux médias pour s’assurer de la survie de son idéologie sur la masse. Durant l’après guerre, l’utilisation des médias de masse pour assurer la survie du système capitaliste. Ayant évolué dans ce contexte les penseurs de l’École deFrancfort vont être les premiers à se pencher sur cette nouvelle tendance de la culture populaire. Theodor W. Adorno constate que la culture se transforme en bien de consommation et que le critique se doit de s’élever au dessus de la culture populaire pour bien cerner les enjeux de celle-ci. De plus, Adorno et Horkheimer dans La dialectique de la raison constatent que la « technologie de...
tracking img