Revue de presse alstom

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2972 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
REVUE DE PRESSE

[pic]

INTRODUCTION

Aujourd’hui le groupe industriel français Alstom est connu et reconnu sur le marché mondial. En effet, il assure sa place de leader dans le secteur ferroviaire et connaît également un grand succès dans les infrastructures d’énergie en particulier dans la production de centrales électriques.
Depuis l’été 2007, le groupe n’a fait que conclure denombreux contrats sur tout les continents : en Europe (Italie), en Russie, en Amérique du Nord (New York) et du Sud (Argentine), en Afrique du nord (Maroc) et en Afrique du Sud ; ce qui a eu pour conséquence un accroissement rapide de son chiffre d’affaire. Le groupe est donc en plein expansion et possède une certaine influence de part son sens de l’innovation et de part ces produits de qualité enterme technique.
Pourtant, Alstom n’a pas toujours été un acteur incontournable du marché mondiale, il y a encore quelques années ; l’entreprise connaissait de grandes difficultés suite à l’accumulation de dysfonctionnements techniques et à une stratégie de croissance externe échouée.
Ce n’est qu’après une profonde restructuration, un renouvellement des équipes et des collaborations efficacesque le groupe arrivera rapidement à se redresser et à connaître le succès qu’on lui attribut actuellement.

La presse s’est donc intéressée à la remontée spectaculaire de ce grand groupe qui semble-t-il avoir laisser les mauvais jours derrière lui…
Je m’appuierai donc sur plusieurs articles de presse, Figaro, Expansion, le Nouvel Observateur et Capital pour développer une étude de cas surce groupe.

Dans une première partie, je ferai une présentation de l’entreprise ; puis dans une seconde partie je mettrai en évidence les défaillances du groupe responsable de son échec dans le passé et enfin les moyens mis en œuvre qui ont permis un redressement de l’entreprise.

I) Présentation du groupe et Historique général de l’entreprise.

Cette société créée en 1928,est, à l’origine, issue de la fusion d’une partie de la SACM (Société alsacienne de constructions mécaniques à Mulhouse puis à Belfort) qui à cette époque était spécialisée dans la construction de locomotives et de la Compagnie Française Thomson-Houston créée en 1922, société américaine spécialiste des équipements de traction électrique et de construction électromécanique d’où l’origine de sonnom Alstom ; contraction entre « Als » de alsace et « Thom » de Thomson.
Ce sera Auguste DETOEUF qui sera le premier administrateur délégué de l’entreprise; il sera amené à collaborer avec Albert Pestche, président de l’entreprise de 1928 à septembre 1933. Plus tard, il sera remplacé en 1958 par M.Glasser qui inaugura une nouvelle ère et de nouvelles méthodes de direction avec desrestructurations internes. Ces efforts ne seront pas en vain puisqu’en 1965, on assiste à la création de trois filiales issues de la participation de l’Alsthom et de la CGE (Compagnie Générale d’Electricité), qui se répartiront des fabrications différentes :
– Alsthom-savisienne qui s’occupe de transformateurs et de la production de machines électriques.

– Delle-altsthom pour la productiond’appareillage moyenne tension.

– Et Unelec pour la production d’appareillage basse tension.

Dans le but d’accroître son influence et de gagner des parts de marché, la société la CGE continue son ascension par l’absorption de la Société Alsacienne de Constructions Atomique, de Télécommunication et électronique (Alcatel) en 1966. La CGE devient alors l’actionnaire majoritaired’Alstom et confirme sa prise de contrôle après une fusion avec les Chantiers de l’Atlantique.
L’entreprise devient alors franco-britannique suite à une fusion avec la branche GEC Power System du groupe britannique et devient ainsi une filiale commune de GEC et de Alcatel Alsthom appelé GEC Alstom NV.

Un retour des deux maisons mères (qui détiennent chacune 50% de la société commune) sur...
tracking img