Revue de presse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (636 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
John Galliano, créateur star et enfant terrible

Un coup dur pour John Galliano, c’est ce que les trois quotidiens nationaux Le Monde, Le Figaro et Le Parisien laissent entendre quant aux récentsévènements qui se sont déroulés depuis le week-end dernier.
Une vidéo, prouvant encore une fois la démesure de John Galliano, fait le buzz depuis quelques jours sur un site à scandale anglais. Unevidéo où on assiste à un John Galliano « clairement éméché » selon Le Parisien, déclarant une apologie à Hitler outrageante, et tenant des propos jugés antisémites et racistes.
Des extravagances, laplupart du temps à la limite du correct, aux scandales à répétition, la réputation du célèbre créateur n’était plus à faire. Cependant, cette altercation serait la dernière selon Le Figaro, qui comparela situation actuelle à celle de personnages historiques qui ont mal tournés, tels que Françoise Giroud et ses lettres anonymes.
Cependant, il est à noter que, pour ce qui paraît être une de sesdernières démesures, John Galliano fait une fois de plus la une des journaux, tel l’homme à scandales dont il s’est toujours montré digne. C’est Le Monde, tel l’oiseau de mauvaise augure, qui retrace dansson article les grandes lignes de cette épopée: de son ascension aux sommets jusqu’à sa déchéance ces dernières années, pour cause de provocations à outrance. Une histoire certes, riche en émotionset déchainements médiatiques, mais également en « prouesses techniques » nous rappelle le quotidien.
Alors que les deux premiers journaux saluent la gloire et la déchéance d’un homme trèscontroversé, Le Parisien se penche d’ores et déjà sur la question de savoir quelle personne serait la plus susceptible de prendre la relève au poste de créateur, à la tête de la maison de couture Dior. C’est eneffet sans regret que beaucoup le voient partir. Ceux qui, d’une part, ne voient en lui qu’un « fossoyeur de l’élégance à la française », pour reprendre les termes de l’article paru dans Le Monde,...
tracking img