Revue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1777 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
liberation :

Les partisans de Gbagbo et Ouattara se sont affrontés à Abidjan et à Tiébissou

Il y aurait une quinzaine de morts et plusieurs dizaines de blessés dans la capitale économique. 800 caques bleus sont déployés autour du QG de Ouatarra.

La situation menace de devenir totalement incontrôlable en Côte-d'Ivoire. Si à Abidjan, le camp Gbagbo semble avoir réussi à contenir lamobilisation des partisans du président élu, Alassane Ouattara, au prix de nombreuses victimes, des affrontements ont éclaté dans le centre du pays, laissant craindre une généralisation des combats.

Des sources bien informées à Abidjan font état au moins d'une quinzaine de morts et de plusieurs dizaines de blessés à Abidjan. Les affrontements les plus durs ont eu lieu aux abords de l'hôtel du Golf, leQG d'Alassane Ouattara. Les hommes des Forces nouvelles (ex-rebelles, FN) ont tenté de forcer un barrage des forces loyalistes pour ouvrir une marche prévue en direction de la télévision nationale. Ils ont été repoussés à coups de mitrailleuse et de canons de 20 mm, et ont dû se replier au Golf hôtel, avec deux morts dans leurs rangs. Un soldat loyaliste a également été tué.

Quelque 800Casques bleus étaient postés jeudi autour de l’Hôtel du Golf d’Abidjan où se trouve Alassane Ouattara, a indiqué un porte-parole de l’ONU. Ils y ont apporté de l’eau et des carburants en cas d’hostilités, a ajouté ce porte-parole, Farhan Haq. Le chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU Alain Le Roy a tenu informé jeudi le Conseil de sécurité sur les troubles en Côte d’Ivoire, ont indiqué desdiplomates.

Le Premier ministre Guillaume Soro a lancé un appel à la poursuite de la mobilisation contre le régime de Gbagbo. L'ambassade des Etats-Unis, située non loin de l'accrochage a été touchée par un tir de roquette par erreur qui n'aurait fait que des dégâts matériels, indiquent des sources internationales à Abidjan.

Voie de Yamoussoukro ouverte

Dans la matinée, des rassemblementsavaient été dispersés par les forces de sécurité dans les quartiers du nord de la ville, comme à Abobo ou Adjamé. Plusieurs personnes ont été tuées dans ces incidents, y compris un soldat loyaliste.

Les Nations unies font aussi état d'affrontements à Tiébissou, un verrou situé entre Bouaké et Yamoussoukro. Si les FN parviennent à s'en emparer, la voie serait ouverte en direction deYamoussoukro, la capitale du pays. Par ailleurs, des échauffourées ont eu lieu entre partisans de Gbagbo et de Ouattara dans plusieurs localités de l'intérieur, comme à Divo et à Dahoukro.

Jamais, sans doute, depuis une offensive avortée de l'armée loyaliste pour reprendre le nord en novembre 2004 la situation n'avait été aussi tendue en Côte-d'Ivoire, où l'espoir d'une sortie de crise pacifique, via lesélections, est enterré.

THOMAS HOFNUNG

le figaro :

Côte d'Ivoire: 9 manifestants tués

Au moins neuf "manifestants non armés" ont été tués à Abidjan par les forces de l'ordre loyales à Laurent Gbagbo alors qu'ils tentaient de rejoindre le siège de la télévision d'Etat RTI à l'appel d'Alassane Ouattara, a affirmé Amnesty International.

Ces manifestants "marchaient de différentsendroits" d'Abidjan "pour tenter de prendre la radio-télévision d'Etat (...) quand les forces de sécurité ont ouvert le feu à bout portant", déclare dans un communiqué l'ONG de défense des droits de l'Homme.

Citant "des témoins", Amnesty précise que six des ces manifestants ont été tués dans le quartier d'Abobo et trois dans celui d'Adjamé (nord) par les Forces de défense et de sécurité (FDS),fidèles à M. Gbagbo.
Dans le camp de l'autre président proclamé, Alassane Ouattara, on donne un bilan nettement plus élevé. "Il y a eu une trentaine de morts et 110 blessés", a affirmé devant la presse son Premier ministre Guillaume Soro, depuis l'hôtel qui sert de QG au camp Ouattara. Mais ce bilan n'a pu être confirmé de sources indépendantes.
Sollicité par l'AFP, le ministère de l'Intérieur du...
tracking img