Reza

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 39 (9717 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Liste

Délocalisation des activités de production des grandes entreprises nationales : impact sur les PME
Joseph TCHANA
Chargé d’études à la cellule juridique du Ministère des Petites et Moyennes Entreprises de l’Économie sociale et de l’Artisanat du Cameroun

jotchana@yahoo.fr

RÉSUMÉ La délocalisation des activités de production est une stratégie de la rentabilité des entreprises dansun environnement mondial en perpétuelle mutation. Aussi, cette recherche de l’efficience par la réduction du coût de la main d’œuvre s’est-elle imposée comme principal leitmotiv de la nouvelle gouvernance d’entreprise et de l’intelligence économique. Malgré une multitude d’interprétations, que ce soit sur sa définition ou sur son impact sur les entreprises des pays riches ou sur les PME des pays endéveloppement, une constance se dégage : délocaliser une activité de production consiste à détacher cette activité de l’entreprise mère issue d’un pays riche, vers une PME d’un autre pays généralement moins développé. Et dans ce processus de transfert d’activités, il y a un cahier de charge à remplir par la PME qui, vivant déjà dans un environnement économique peu favorable, doit encore faire dessacrifices énormes, qui constituent pour elle, autant de sources de vulnérabilité. Et comme après tout cette activité économique profite forcément à toutes les parties prenantes, il est nécessaire de l’encadrer techniquement, politiquement et juridiquement afin que la vulnérabilité de la PME ne prenne pas le pas sur la plue value qu’elle peut en tirer.

MOT CLÉ Délocalisation

« Lavulnérabilité des TPE et des PME dans un environnement mondialisé », 11es Journées scientifiques du Réseau Entrepreneuriat, 27, 28 et 29 mai 2009, INRPME, Trois-Rivières, Canada

INTRODUCTION Dans un monde devenu village planétaire, la conquête des parts de marché se joue à la fois sur la quantité des produits et sur les coûts de production. Dans cette optique, la main d’œuvre dont les ratios prudentielsfixent à près de 56% du coût total de la production, est devenu l’un des leviers stratégiques pour faire baisser le coût global des produits et disposer d’une plus grande marge de manœuvre dans la fixation des prix. Les stratèges en entreprise ont donc préconisé la délocalisation des activités de production sur la base de l’extraordinaire disparité qui existe sur le coût de la main d’œuvre de partle monde. Et les chiffres ici parlent d’euxmêmes : un travailleur Thaïlandais coûte 16 fois moins cher que son homologue Français, tandis que celui de Madagascar culmine à 36 fois moins cher (Colloque Thaïlande – Laos, 2001). Dans cette optique, la quête des pays à faible coût de main d’œuvre s’est imposée comme un élément même de la survie des grandes entreprises nationales, voiremultinationales. S’il faut reconnaître que cette opération de délocalisation est source d’avantage concurrentielle pour ces grandes entreprises, il ne faut pas perdre de vue qu’elle se fait essentiellement en partenariat avec des PME des pays émergents ou en voie de développement. Et dans cette relation contractuelle somme toute bénéfique à toutes les parties, on ne manquera pas de relever qu’elle met égalementen présence deux acteurs dont tout oppose (taille, moyens humains, matériels et financiers, structuration). Et dans cette opposition c’est forcément la PME locale, engluée dans des difficultés de toutes sortes et ne bénéficiant pas d’un environnement des affaires très favorable, qui paie le lourd tribut en voyant sa vulnérabilité accroître. En tout état de cause, si la délocalisation desactivités de production repose sur des logiques économiques précises avec des options stratégiques bien déterminées (I), il n’en reste pas moins qu’en mettant en contact des réalités économiques très différentes ; elle augmente de ce fait la dépendance des PME vis-à-vis des grandes entreprises, tout en donnant l’occasion à ces dernières d’externaliser leurs risques professionnels vers les PME. Toutes...
tracking img