Rfre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2136 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
GIONO UN ROI SANS DIVERTISSEMENT : PRESENTATION DE LA SEQUENCE

Séquence proposée par Marielle Jenck, professeur de littérature en Terminale L
au lycée Blaise Pascal d’Ambert (63) pour un stage de formation (2003-2004, 2004-2005), à destination des professeurs de littérature en classe de Terminales littéraires.

Développement de la séquence

1ere séance : Evaluation de lecture etprésentation biographique

Evaluation de lecture ci-jointe
Présentation de Giono : deux biographies différentes, par Pierre Citron et Mireille Sacotte, sont distribuées.
 Dégagez de ces documents les éléments essentiels qui peuvent constituer le contexte d’écriture de l’œuvre.

2ième séance : Etude du prologue, p. 7 à 13

Compte rendu de l’évaluation de lecture

Objectifs de l’étude duprologue :
1. Ancrage topographique de l’histoire.
Les élèves reçoivent une carte sur laquelle ils sont invités à repérer les lieux du roman. Reconnaissance de la région : le Trièves. Variantes orthographiques de certains noms de localités. Ils doivent établir une carte plus simple où ne figurent que les lieux du roman
 Y a t-il une volonté d’ancrage de l’histoire dans les lieux de la réalité ?
2.Mise en place d’une situation de communication, le locuteur 1 s’adressant à un lecteur interlocuteur. Son relais sera Sazerat, mais le locuteur 1 garde une distance critique.
3. Mise en place de l’alternance entre 2 temporalités : 1946 (date repérée à la fin de l’ouvrage), et 1843 (p. 10). Difficulté de remonter l’histoire.
4. Mise en valeur de personnages dont la nature, le rôle, l’associationsont déroutants : le hêtre personnifié, M.V. et la chose commise, les ingrédients du mystère. Une quête difficile dans le passé avec une information qui risque d’être lacunaire. M.V. : que cachent ces initiales ?

 Un devoir donné : commentaire organisé de la description de Giono p. 38-39 : depuis « Le hêtre de la scierie… » jusqu’à « …comme des bouchers »

3ième séance : Etude dudécoupage du livre

Objectifs : structure et points de vue
Proposer un découpage de l’œuvre en centres d’intérêt ou récits distincts dont on identifiera les locuteurs :
 Qui parle ? à qui ? Quand ? de quoi ? quand se sont produits les faits racontés ?
 Pourquoi une telle dispersion des voix narratives ?
 Pourquoi Langlois est-il privé de son intériorité ?
Etude jointe au dossier + dossier 24ième séance : Entrée dans le premier récit
Lecture dirigée, p. 13 à 15, depuis : « 43 (1800 évidemment) … » jusqu’à « … sur le linteau de la fenêtre. »
Objectif : découverte d’un personnage collectif, le village, Locuteur II dont l’horizon se bouche progressivement. Mise en place d’une situation initiale particulière.

La neige : la disparition du monde aux couleurs du paon (p.16)L’Ennui : le sentiment de vide, de peur, de violence latente
Le lecteur assiste ici à un changement de point de vue.
La valeur des temps : à quelle valeur du présent a-t-on affaire ici ? Très curieuse utilisation semble-t-il du présent d’actualité, coïncidence entre l’énonciation et le fait vécu qu’éclaire, à la page 35 cette déclaration du narrateur 1 :
« Je dis « on », naturellement je n’y étais paspuisque tout ça se passait en 1843 mais j’ai tellement dû interroger et m’y mettre pour avoir un peu du fin mot que j’ai fini par faire partie de la chose. »

 Un exposé donné : M.V. à travers le regard des autres

5ième séance : Etude du schéma quinaire dans le premier récit
Commencée en classe, elle devra être achevée chez soi.

Situation initiale
Eléments perturbateurs
Phasedynamique
Phase résolutive
Situation finale

1°section,
pages 13 à 31

hiver 43-44

neige / ennui

Disparition de Marie Chazottes

Agression de Ravanel Georges

peur

sermon du curé

« démarrage » de Bergues

un gendarme

le curé

Bergues

une pensée religieuse ou primitive

échec

La peur se prolonge jusqu’au printemps

assujettissement du village aux cycles de...
tracking img