Rh management

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1274 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
À notre stade, le plus souvent la seule expérience que nous ayons est celle du jugé et non du juge, celle du managé et non du manager. Nous n’avons donc pas réellement conscience des enjeux pour la personne qui nous fait face.
Cet atelier nous a permis de voir toutes les facettes du poste de manager :
• La détermination des objectifs opérationnels
• L’organisation du travail de l’équipe.
•Le pilotage de son entité en lien avec les autres entités
• L’animation son équipe
En tant qu’associative, j’avais déjà conscience de ces facettes, mais je ne les aborder pas de la bonne manière. Cet atelier nous donne les outils pour mieux gérer une équipe et pour prendre conscience de notre comportement.
Ainsi, nous avons commencé par parler du rôle et responsabilités du manager. J’aid’abord réalisé que nous avons tous des manières différentes de travailler en équipe. Ainsi nous avons vu qu’il n’y a pas seulement une seule méthode de travail, mais qu’ ‘il y a plusieurs moyens pour arriver à ses fins. Nous avons obtenu des réponses qui se ressembler sur les points les plus évidents mais qui se différenciaient sur les détails. Nous en sommes venu à aborder certains points plus endétail, notamment l’écoute et la communication.
Pour ce qui est de la communication, le test de la jeune fille et de la vieille dame est très efficace. L’enseignement est simple mais difficile à accepter, chacun à sa propre interprétation qui peut différer de la notre et surtout nous devons l’accepter car elle est vrai. Il nous montre que nous pouvons tous voir des choses différentes à partir d’un mêmeobjet. On a ainsi pris conscience de l’importance de la reformulation. Lorsque nous tenons un discours, nous faisons en sorte que notre message soit clair et précis mais nous ne pensons pas qu’il puisse avoir un autre sens, qu’il puisse être interprété différemment. La reformulation ne va pas de soi, ce n’est pas quelque chose de naturel, ici on prend conscience de son importance, qu’il vaut mieuxperdre un peu de temps et être sur que le message soit bien compris plutôt que de se retrouver avec le mauvais résultat.
Nous avions tous conscience que la manager est responsable de la communication au sein d’un groupe puisqu’en général il centralise l’information, par contre l’écoute n’allait pas de soi. En effet, on sait que l’on écoute le manager puisque c’est lui qui fournit les objectifs,les actions et qui est en contact avec les autres services mais on ne pense pas que le manager doive aussi écouter. On a donc appris la règle des 70/30, un bon manager ne parle que 30% du temps de la réunion. Mais cette règle doit être adaptée puisque lorsque nous avons fait les simulations nous avons vu que dans un entretien de fixation des objectifs le manager doit parler plus longtemps. L’autredifficulté dans l’écoute est de devenir passif. Ainsi avec l’atelier, on a appris comment être semi-directif durant l’entretien. En tant qu’associative, il est très facile de tomber dans les opposés c’est à dire soit dans le bavardage, soit dans la passivité. Ici on prend conscience que c’est nous qui devons instaurer l’habitude de l’échange, que cela ne se fait pas de soi.
Ensuite nous avonsvu comment et pourquoi fixer de bons objectifs. En effet, il nous arrive souvent de fixer des objectifs qui restent qualitatifs et qui sont donc difficilement mesurables, à notre niveau nous ne voyons pas forcément de problèmes, mais en entreprise il est nécessaire que nous puissions chiffrer, mesurer nos résultats, car ils permettent de pointer le travail effectué. Ici avec la méthode SMART on aun bon moyen mnémotechnique pour choisir de bons objectifs. J’ai ainsi pu revoir les objectifs que j’avais au sein de l’association. Et lors des réunions, lorsque nous échangeons nos résultats nous pouvons vraiment vérifier nos avancés.
De plus, nous avons tous tendance à faire comme on veut en se disant que notre équipe s’adaptera. Avec le travail sur l’écoute, on a vraiment pris conscience...
tracking img