Ridicule-comique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (303 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Français

1) Vocabulaire

* « Avoir de l’esprit » : c’est avoir la capacité intellectuelle de faire rire dans la période de la renaissance.
* Equivoque :Situation qui n'est pas claire et laisse de l'incertitude.
* Saille en drolatique : jeux de mot qui a pour but de parler de 2 choses à la fois.
* Exemples : Qui tropembrasse mal éteint.
* Paradoxe : Proposition contraire au sens générale (sens commun).
* Jeux de mot : Équivoque jouant sur les ressemblances entre les mots.
*Allusion piquante : Figure de rhétorique consistant à dire une chose avec un sujet sensible qui fait penser à une autre.

2) Scène avec l’abbé de Villecourt
L’abbéde Villecourt tenait un discours sur l’existence de dieu. Alors qu’il s’en sortait très bien. L’abbé a fait l’erreur de remettre en question son existence à la fin de sonmonologue devant le roi et toute la noblesse. L’église pendant la renaissance avait une place aussi importante que le gouvernement car celons eux c’était Dieu qui avait élule roi et donc le roi provennai de la divinité donc remettre en question Dieu et comme si c’était remettre en question l’existence du roi et sa légitimité. L’abbé deVillecourt a donc tenter le pléonasme ce qui lui a couté sa place au côté du roi et donc son rang de noblesse.
3) The party et Ridicule
La grande différence entre le film TheParty et Ridicule et le type de comique utilisé.
Pour The Party le comique était celui de comique de situation c’est-à-dire que les actions qui s’enchainée devenant deplus en plus marrante tandis que Ridicule mise sur le comique de mot pendant la période de la renaissance et donc ce sont les actions spontané qui rend le film amusant.
tracking img