Rien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (410 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le théâtre en révolution au XIXe siècle

Introduction:

Au XIXe siècle l'univers littéraire est chamboulé par une révolution importante mené par Victor Hugo , cette révolution est l'implantationd'un nouveau courant littéraire : Le romantisme.

I - Les précurseurs

-Jean-Jacques Rousseau ( XVIIIème s. ) ouvre le pré-Romantisme français.

-Madame de Staël ontroduit en France les idéesdu Romantisme allemand.

-Chateaubriand met l'accent sur l'exploration du "moi" et avec René il crée un mythe : le premier personnage romantique de la littérature française.

II - Fondations dumouvement romantique

Le Romantisme se fonde sur des influences très contradictoires incarnées à la fois par des revues conservatrices et des journaux libéraux. Victor Hugo réussit à fédérer cesmouvements autour d'un texte manifeste : la Préface de Cromwell, d'un salon, et d'un évènement fondateur mythologique : la bataille d'Hernani.

1 la pratique des Salons

La pratique des Salons est unenouveauté introduite par le Romantisme. cela s'appelle un cénacle, c'est à dire un petit groupe qui se réunit dans des salons et des salles de rédaction

2 La bataille d'"Hernani"

Cette pièceest créée en octobre 1829.Elle raconte la rébellion d'un noble espagnol contre son roi. Victor Hugo, dans cette pièce, fait beaucoup d'entorses romantiques à la langue, c'est à dire : étirement etcassure du vers, emploi de termes banals, langage familier dans la bouche des Grands, formules triviales, métaphores percutantes et insolites.La première de cette pièce est un scandale.

3 thème récurantl’histoire,
la nostalgie de moments regrettés,
le goût pour la solitude,
les passions,
la nature,
la spiritualité,
le désir de fuite,
III/ le drame romantiqueLe drame romantique est une des manifestations du romantisme, mouvement littéraire, pictural et musical de la première moitié du XIXe siècle. Ce courant, qui revalorise la sensibilité par...